SUD,JME : adopter des comportements écologiques responsables

Cameroun - Environnement. SUD,JME : adopter des comportements écologiques responsables

| Nous suivre sur facebook | Nous suivre sur twitter | Revoir un Programme TV | Grille des Programmes TV | Où Vendre au Cameroun | Où Danser au Cameroun | Où Dormir au Cameroun |

Déclaration faite à l’occasion de la célébration de la 47 ème édition de la journée mondiale de l’environnement (Jme) tenue à l’esplanade de la délégation régionale de l’environnement, de la protection de la nature et du développement durable (Minepded) sous la présence du gouverneur de la région du Sud accompagné de son état-major, les organisations de la société civile opérant dans le domaine de la gestion durable de la nature.


Les débats radiophoniques, les tables rondes, les quiz et autres activités de plantation des arbres dans les espaces déserts ont émaillé cette semaine d’activité de sensibilisation sur la préservation de la nature. Ce qui vise à amener les populations à adompter des comportements et des pratiques saines quotidiennement et individuellement. La thématique de cette 47 ème édition à savoir, « combattre la pollution de l’air » reste d’actualité dans nos milieux de vie. Lorsqu’on sait que ces dépotoirs d’ordure abandonnés soumis aux intempéries laissent échapper des gaz nocifs polluant l’air. De même que ces vieux véhicules qui inondent nos villes dégagent des gaz toxiques, idem pour ces charbonneries. Sans oublier des poussières de bois que produit la scierie implantée au cœur de la ville d’Ebolowa exposant ainsi les populations environnantes aux maladies respiratoires. Pour Georges Tchoutchuie Chekuie responsable de suivi des plans de gestion environnementale, « il faut comprendre la pollution de l’air comme cette présence des substances nocives dans l’air. Ce phénomène est favorisé par l’action de l’homme à travers l’agriculture, l’industrie, le brûlage des déchets à l’air libre. Ce qui a une conséquence sur les rendements agricoles, la santé humaine et sur notre environnement avec le réchauffement du climat. Car, nos actes apparemment anodins causés isolement dans la nature, provoquent des conséquences graves pour tous. Les populations doivent se sentir directement concernées par ce défi de la préservation de la nature, c’est un impératif pour la survie de notre planète selon Olivier Ambang délégué régional du Minepded. Pour lui, « il est question d’adopter les méthodes qui contribuent à la diminution des effets de pollution comme l’utilisation des fours améliorés, opter pour la marche à pied ou alors les déplacements à vélo et surtout planter les arbres qui  vont contribuer à la séquestration du gaz carbonique responsable du réchauffement de la planète. Car, qui a planté un arbre, n’a pas vécu inutilement, il s’agit pour chacun de nous de marquer notre vie. Ainsi, la sensibilisation, l’éducation étant la base pour une gestion durable ». Pour Félix Nguelé Nguelé gouverneur de la région du Sud, « la Jme constitue une occasion idoine de rappeler au monde entier, les grands problèmes, les grands fléaux et les dangers environnementaux qui menacent la survie planétaire de l’humanité.

jme_groupe

Ainsi, célébrer une Jme est susciter les actions individuelles qui ensemble peuvent insinuer les changements climatiques positifs. Revenant au thème de cette célébration à savoir, combattre la pollution de l’air va constituer une campagne de lutte contre la dégradation de la qualité de l’air. La prise de conscience car, la pollution de l’air nous affecte tous, affecte notre santé, compromet la survie de la biodiversité, celle des générations futures et plus particulièrement à Ebolowa où les activités humaines de routine se font en même temps que les activités de production industrielle. On voit bien que l’air respiré n’est pas  toujours de qualité. Il faut autant que faire ce peu avoir des comportements écologiques responsables. A travers la Jme dans sa vision globale, l’Onu exhorte les gouvernements, l’industrie à se réunir en vue de l’amélioration de la qualité de l’air dans les villes. Car, nous sommes tous tributaires de la nature et de la santé de notre planète.   

Jacques Pierre SEH
 

Regardez Canal 2 | Canal 2 Movies | Equinoxe | STV | CRTV | BoomTV | LTM

Opinion