SUD,Ebolowa : les logements sociaux réceptionnés par le minhdu

Cameroun - Logement. SUD,Ebolowa : les logements sociaux réceptionnés par le minhdu

| Nous suivre sur facebook | Nous suivre sur twitter |

C’est a l’issue de la visite des chantiers et des voiries de deux jours dans la région du Sud et qui l’a amené tour à tour à Sangmélima le 07 et Ebolowa le 08 août dernier. Le ministre de l’habitat et du développement urbain (Minhdu) y est descendu selon une prescription du premier ministère et en compagnie du gouverneur de la région du Sud.


 Jean Claude Mbwentchou ministre de l’habitat et du développement urbain dit être  venu apprécier les projets de voiries, l’état de la propreté des villes visitées, et l’état d’avancement des travaux de construction des logements sociaux prescrits par le chef de l’état. La réception technique des logements sociaux de Ngalan à Ebolowa s’est effectuée depuis le mois de juin et ceux de Sangmélima depuis l’an dernier, synonyme d’achèvement des travaux. Du côté de Sangmélima, 52 logements fruit de la coopération chinoise sont près pour usage et 100 logements également à Ebolowa confèrent un visage reluisant à ville, œuvre de la société marocaine Alliance construction S.A.

Le chantier d’Ebolowa  s’est exécuté dans le cadre du plan d’urgence triennal pour l’accélération de la croissance (Planut) dans son volet habitat initié par le chef de l’état. A ces 100 logements d’Ebolowa, il faudrait adjoindre les équipements socioculturels. Les caractéristiques de l’ensemble se présentent comme suit,  05 immeubles de 02 étages comportant 02 appartements de 03 chambres et salon  par niveau. Egalement 05 immeubles de 02 niveaux comportant 02 appartements de 04 chambres et salon  par niveau. Puis, 12 villas de 04 chambres simples et salon, et 28 villas jumelées.

Tout à côté existe une école primaire et maternelle disposant de 20 salles de classe, 01 bibliothèque, 01 salle informatique, 02 salles de repos et 01 restaurant. Dans la même enceinte il y a, un super marché, un centre de santé, deux bâtiments à usage de bureau pour les services publics, quatre locaux pour équipement d’angle de rue. Une station d’épuration, 2000 mètres carrés de terrain réservés à la brigade de gendarmerie et 2000 mètres carrés réservés également au commissariat de sécurité publique.

jean_Claude_Mbwentchou_logements_ebolowa

A voir tout cet ensemble mis sur pied, le Minhdu s’est dit satisfait de la qualité. Il reste alors la mise à disposition, que les logements soient occupés, le besoin étant énorme. Il est question maintenant d’accélérer les travaux pour les branchements d’eau, d’électricité et de téléphone. Quant à l’attribution, le Minhdu  voudrait déclasser déjà une classe de personnes qui disposant leurs propres maisons déjà s’en accaparent les logements sociaux à travers leur carnet d’adresse. Elles en vont certainement la sous location comme c’est le cas avec les camps Sic déjà. Ici pour lui, priorité doit être accordée à ceux qui débutent leur carrière, aux étudiants et autres personnes réellement dans le besoin. Le second volet de la visite du Minhdu a consisté au développement urbain c'est-à-dire à la voirie urbaine exécutée dans le cadre du fonds routier et celui du Bip.

Il a également parcouru les chantiers de réhabilitation des routes urbaines initiés par le chef de l’état pour un coût global national évalué à 50 milliards de Fcfa. Et dans la région du Sud, 03 villes sont concernées, Ebolowa pour 850 millions de Fcfa, Sangmélima pour 650 millions de Fcfa et Ambam pour 650 millions de Fcfa également. Les travaux ont démarrés mais, le problème d’expropriation et indemnisation s’imposent vu l’occupation des voies par les populations. Ici, l’instruction a été donnée aux préfets de conduire ces commissions sur le terrain en évitant au maximum les démolitions. Car, il est question de profiter également de ce projet en vue de restructurer ces quartiers. Il faut noter que ces travaux viennent améliorer le cadre de vie des populations, et également apporter un embellissement de nos villes. Car, avec la Can 2019, mêmes les villes n’abritant pas de compétition seront visitées, d’où cette volonté à rendre déjà toutes les villes propres. Le Minhdu n’est pas parti sans interpeler le responsable de la communauté urbaine d’Ebolowa à faire le débroussaillage le long des rues qui sont obstruées suffisamment par l’herbe et à résoudre le problème de l’éclairage publique dans la ville. Il faut noter que depuis le mois de mai dernier, Jean Claude Mbwentchou est sur le terrain pour les mêmes causes et ceci d’une région à l’autre et  dit achever ce périple par la région du Sud avec beaucoup de satisfaction.


Jacques Pierre SEH
 

Société

Lire aussi