SUD,Désordre urbain : Lutte contre les gares routières spontanées à Ebolowa

Cameroun - Urbanisme. SUD,Désordre urbain : Lutte contre les gares routières spontanées à Ebolowa

| Nous suivre sur facebook | Nous suivre sur twitter | Revoir un Programme TV | Grille des Programmes TV | Où Vendre au Cameroun | Où Danser au Cameroun | Où Dormir au Cameroun |

L’entrée Sud de la ville d’Ebolowa sur l’axe d’Ambam est anarchiquement occupée, devenant ainsi inaccessible même au moment d’une urgence sanitaire.

 La gare routière desservant Kribi via Akom 2, le marché d’Ebolowa Si II, les conducteurs de motos taxis desservant les lignes de brousses et autres clandos ont littéralement obstrués la voie publique au mépris de toutes les directives venant des agents communaux en charge de la gestion de ce lieu, le rendant ainsi un endroit bouillant de la ville.
C’est la création  de l’agence de voyage « question de temps » sur le trottoir qui est cette goutte d’eau qui a fait déborder le vase. Imposant ainsi au sous-préfet de l’arrondissement d’Ebolowa 1 er à effectuer une descente sur le lieu. Les hangars sont construits, selon les différentes activités menées mais personne ne veut y rester dans le lieu indiqué, vendeuses de gibiers et autres vivres, chacun veut rester en bordure de la route pour mieux exposer sa marchandise et happer le maximum de clients. Cette situation étant devenue insupportable occasionnant plusieurs bagarres pour la dispute des places et autres querelles, il a été question pour l’autorité administrative de procéder à la redéfinition des types d’activités devant être menées à cet endroit. Pour Akondi Elvis Mbahangwem sous-préfet de l’arrondissement d’Ebolowa 1er, « nous agissons à la suite de la récente recommandation initiée par le préfet du département de la Mvila lors des assises de la coordination administrative. Ainsi pour nous, il est question de veiller à cet effet que l’ordre soit visible et appliqué dans la ville d’Ebolowa qui est la vitrine de la capitale régionale du Sud. A travers l’éradication des  marchés spontanés, l’occupation anarchique de la voie publique, les lieux d’embarquements et de débarquements qui jonchent les artères de la ville. Que désormais, chacune des activités soit menée à un lieu bien indiqué. Nous pensons que les citoyens qui acceptent bien contribuer à cela, pas pour l’autorité administrative seulement mais pour que chacun de nous puisse œuvrer  à la construction d’une ville saine et vivable. Les agences desservant les lignes de brousse vont construire dans les prochains jours des hangars à cet effet pour s’abriter, un lieu leur a été indiqué, les vendeuses de gibiers retrouvent également les comptoirs. Il est question que la chaussée soit libérée en vue d’une fluidité de la circulation. Ainsi, il est important de poursuivre cette sensibilisation ».  De commun accord, les engagements ont été pris pour que dorénavant, chacun opère dans la zone qui lui est réservée. Mais cependant, les taxis brousse évoquent l’arnaque qui leur est infligée par les gestionnaires de ce lieu qui pour la plupart émanent des municipalités. Car, à chaque embarquement il faut débourser quelque chose et où aucun reçu n’est délivré. Pour Angèle Eyenga vendeuse de vivres dans ce marché, « nous sommes dépassées depuis avec ce problème. Les commerçants ont abandonnés les comptoirs, chacun se bat en bordure de route avec ainsi tous les risques qui y sont liés. Nous ici à l’intérieur pensons qu’avec la présence du sous-préfet, l’ordre va régner et chacun ira à sa place, dans son lieu indiqué. Il faut dire que le marché est bien compartimenté, nous vivons dans l’incivisme certainement parce que ça profite à d’autres ». Il est question pour le chef de terre que cette lutte puisse continuer en touchant également d’autres secteurs d’activité qui encombre la voie publique, et ceux qui créent des nuisances sonores. Ceci, pour faire d’une pierre plusieurs coups afin d’inculquer l’ordre dans les pratiques quotidiennes. S’étant saisi de ce dossier sur le désordre urbain, il est à souhaiter que rien ne soit plus comme avant.
 

Jacques Pierre SEH

Regardez Canal 2 | Canal 2 Movies | Equinoxe | STV | CRTV | BoomTV | LTM

Opinion