Emeutes à Sangmelima. SUD, Une fin de journée surchauffée à Sangmélima

cameroun24.net Il y a 5 j 2955 Société Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
C’est à la suite d’un mouvement d’humeur survenu ce jour au carrefour An 2000 en plein centre ville de la capitale départementale du Dja et Lobo suite à l’interpellation d’un vol de moto et l’évocation de l’assassinat par agression d’un moto taximan.

Les autorités administratives au premier rang duquel le préfet du  département et forces de maintien de l’ordre qui s’en sont saisies du dossier et la goutte d’eau n’a plus débordée son vase.

Il ne s’agit d’une chasse à l’homme dans le Dja et Lobo, ou d’une guerre inter ethnique rétorque le préfet Koulbout Aman David. Même la pluie qui s’est abattue en cet après-midi dans la ville n’a pas réussie à disperser les manifestants en furie.  Ces derniers étaient engagés à retrouver « l’assassin » pour en découdre et par là, tous les membres de sa communauté.

En fait, selon nos informateurs  sur le lieu à Sangmélima il ressort que, « un moto-taximan originaire de Njantom était pris en course par 03 individus non originaires de la localité pour se rendre à Kamelon. En chemin dans un bosquet le conducteur de moto a été agressé et dans sa réticence assassiné à la fin. Les assassins ont pris le soin d’emballer le corps sans vie du conducteur de moto qu’ils ont enfui dans la brousse emportant son engin. Le corps a été ainsi découvert presqu’en décomposition 04 jours plusieurs après une vaste fouille et des multiples alertes de recherche.

Une cause de la révolte des jeunes autres conducteurs de moto et ceux du  village de la victime. Selon le préfet du département du Dja et Lobo à travers un communiqué-radio, il ressort que. Le nommé Assam Belinga Benjamin Junior, âgé de 27 ans  a été retrouvé au village Nyazanga par les membres de la famille. La descente des autorités a permis de récupérer le corps en putréfaction et de procéder immédiatement à l’inhumation par la famille.

Le suspect Mefoua Wilfried a été interpellé à Sangmélima au carrefour An 2000, porteur du téléphone et de ses babouches du défunt  selon la déclaration de son oncle Béribeau Engamba.  Le présumé serait beau frère de la famille et aurait promis d’en découdre avec la victime. A cet effet, une enquête est ouverte au niveau de la gendarmerie pour en savoir davantage. Dans la foulée, un voleur de moto a été interpellé en flagrant délit au niveau de la place An 2000 par les éléments du commissariat central de Sangmélima. Le nommé Amidou Djoutamboui et est également sous investigation. Le préfet en appelle les populations au calme et rassure qu’il ne s’agit pas d’un problème inter ethnique, il compte sur le sens civique de tous, et du vivre-ensemble et invite les uns et les autres à plus de patriotisme pendant que les enquêtes se poursuivent. Il faut noter que les dégâts d’ordre matériel du côté des commerçants qui ont vu leurs commerces saccagés.

Jacques Pierre SEH

 

Regardez

SUR LE MEME SUJET : Emeutes à Sangmelima

DANS LA MEME RUBRIQUE : Opinion

Facebook

ENTREZ VOTRE COMMENTAIRE





Saisissez ce code CAPTCHA code dans la zone de texte ci-dessous

LES COMMENTAIRES

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Lire aussi

  • Le Maroc s'empare de 4 banques sur 15 au Cameroun

    Avec l’acquisition de la Bicec par la Banque populaire centrale, il convient de relever que les investisseurs marocains contrôlent le quart des établissements bancaires du Cameroun dont, la SCB, Banque Atlantique,...

  • Le Cameroun donne 3 milliards de FCFA pour lutter contre le Sida

    C’est l’engagement pris par le président de la République à la 6e conférence du Fonds mondial de lutte contre le sida, le paludisme et la tuberculose, alors que le pays sollicite quelque 100 milliards de FCFA...

  • La peur du chômage hante les employés de Bolloré- APMT au Cameroun

    La panique est actuellement perceptible chez les 440 employés du consortium franco-danois Bolloré-APM Terminals (Bolloré-APMT), évoluant au terminal à conteneurs du port de la métropole économique sous la...

  • Le transporteur camerounais Camair-Co sous la menace d’un arrêt de ses activités

    Les dirigeants de la Cameroon Airlines Corporation (Camair-Co) sont conviés à une réunion de crise, mardi prochain à Yaoundé, en vue d’étudier le «risque d’arrêt des activités» qui plane sur la compagnie...

  • Convertisseur

    Meteo Yaoundé