Report de l’exportation de la première cargaison de GNL au Cameroun

Cameroun - Energie. Report de l’exportation de la première cargaison de GNL au Cameroun

| Nous suivre sur facebook | Nous suivre sur twitter |

Au Cameroun, la livraison de la première cargaison de gaz naturel liquéfié (GNL) du projet Cameroun FLNG, a pris du retard conformément au calendrier décliné par les exploitants de l’usine : le Français Perenco et la société publique des hydrocarbures (SNH). C’est ce qu’a déclaré, lundi, un représentant de Perenco au site d’information spécialisé sur le gaz Natural Gas World rapporte IC.



« L’exportation de la première cargaison a été reportée de quelques semaines. Elle est désormais prévue pour les 22 et 23 avril, mais peut être retardée d’une semaine supplémentaire jusqu'à la fin du mois ou au début du mois de mai.», a déclaré le membre du staff de Perenco.

Les raisons justifiant ce retard n’ont pas clairement été données, mais Perenco aurait décidé de prendre son temps et de procéder prudemment sur le marché.

Pour rappel, Cameroun FLNG qui est le premier projet flottant de liquéfaction de gaz naturel en Afrique de l’Ouest, a vu la production démarrer le 12 mars dernier, faisant entrer le Cameroun dans le club restreint des producteurs mondiaux de GNL.

Par ailleurs, notre source estime que cette situation pourrait avoir des implications sévères pour les Finances de Golar LNG qui a fourni le navire de production. Des pénalités pourraient être payées par Perenco et SNH à celui-ci.

Olivier de Souza

Société