Rentrée académique: Les cours ont commencé à l'Université

Cameroun - Education. Rentrée académique: Les cours ont commencé à l'Université

| Nous suivre sur facebook | Nous suivre sur twitter |

Le campus a retrouvé son ambiance habituelle avec la reprise des activités académiques dans certaines facultés rapporte CT.

Ambiance studieuse hier en matinée à l’amphi 1003 de l’Université de Yaoundé I où les étudiants de niveau I de la Faculté des lettres modernes françaises attendent patiemment le début du premier cours. « C’est la première fois que je me retrouve dans un amphi. J’ai été quelque peu impressionné par le grand nombre d’étudiants mais ça devrait aller », avoue Frank M., étudiant en première année de la filière Lettres modernes françaises. A la Faculté des sciences, c’est la même ambiance de reprise des cours. Ici, les enseignements sont effectifs depuis le 10 septembre dernier. Au service financier, près d’une dizaine d’étudiants sont alignés pour en registrer leurs reçus de paiement des frais exigibles.

Selon des informations recueillies sur place, les étudiants s’étant acquittés des frais de préinscription ont accès aux cours, notamment les cours magistraux. Cependant, l’accès aux travaux pratiques et dirigés est conditionné par le paiement des frais d’inscription.

A la Faculté des sciences de l’éducation, la rentrée administrative a eu lieu depuis le 3 septembre dernier. Les cours ont effectivement démarré le 24 septembre 2018 dans les six filières que compte cette Faculté.

L’on note pour le moment une faible affluence des étudiants due, selon les responsables de ladite faculté, au fait que la plupart attend les résultats des concours d’entrée dans les grandes écoles. Le paiement des frais universitaires se fait normalement. Du point de vue infrastructurel, les bâtiments administratifs et les amphis de cette faculté ont été relookés.

Au sein du campus, les stations de « Blue Bus » sont prises d’assaut par les étudiants qui attendent ce moyen de transport, soit pour sortir du campus soit pour y entrer. Les restaurants et petits commerces ont repris de l’ampleur.

« Planning des cours de la Faculté des lettres modernes disponible ici », lance un monsieur sur la piste piétonne, permettant d’accéder à l’intérieur du campus. L’une des innovations majeures de cette année académique sera la des Centres de développement du numérique qui devront contribuer à la mutualisation des enseignements avec le développement des cours en lignemise en service.

Georges Emmanuel TSAYID

Culture