Renaissance de Ngoumou dicte sa loi à AS FAP en Ligue 2

Cameroun - Ligue 2. Renaissance de Ngoumou dicte sa loi à AS FAP en Ligue 2

| Nous suivre sur facebook | Nous suivre sur twitter | Revoir un Programme TV | Grille des Programmes TV | Où Vendre au Cameroun | Où Danser au Cameroun | Où Dormir au Cameroun |

Le club de Ngoumou a réussi son entrée en matière dans les play-offs pour la montée en Ligue 1, en dominant l’Association Sportive des Forces et Armées et Police (AS FAP), ce lundi au stade annexe numero 1 de Yaoundé, en clôture de la première journée (4-3).


Si l’on cherchait encore la rencontre la plus prolifique de la première journée des play-offs pour l’accession en Ligue 1, il faut dire qu’on a été servis ce lundi à travers ce match spectaculaire, au bout duquel on a enregistré sept buts.  Renaissance de Ngoumou est sortie victorieuse parce qu’elle a été la plus efficace dans cette partie où le nombre des occasions de but a fait exploser le compteur. A la 8e minute de jeu, Eugène Onana a trouvé, par un retrait au point de pénalty, son homonyme Thierry Onana dont le plat du pied est passé tout près des buts gardés par Christian Mbede. Cette chaude alerte montrait bien les intentions des hommes d’Anicet Koung. AS FAP qui a connu une entrée timide dans le match a été punie à la 19e, sur une bourde de son gardien de but Christian Mbede. Le ballon lui a été chipé dans les pieds et Roger Ngono ne s’est pas fait prier pour ouvrir le score, en envoyant la balle dans les buts vides (1-0). Toujours dans son temps fort, Renaissance de Ngoumou a enfoncé le clou sur une action bien menée par Cédric Nang qui a passé le ballon, à la 22e, à Freddy Atemengue. Ce dernier a effacé la défense adverse avant de faire trembler les filets d’AS FAP (2-0).

Piquée au vif par ce second but concédé, FAP a sorti la tête de l’eau. A la 39e, le coup franc d’Emmanuel Che Ngheah a trouvé la barre transversale de Parfait Angoa, Frederick Etoumbang qui a suivi réduisait la marque (2-1). On croyait les forces armées revenir dans la partie que non. Son manque de concentration, à la 42e, a été sanctionné par une action de jeu rapide et conclue par Fabrice Esso (3-1). Une minute plus tard, les rouges réduisaient encore la marque grâce à Christian Onguené qui reprenait bien une remise de la tête d’Abdoulaye Alingar, suite à un corner (3-2).

Avec 5 buts inscrits en première période, on s’attendait à une seconde manche aussi délirante. Mais c’était sans compter avec le discours des entraineurs qui ont verrouillé leur défense respective. Toutefois, à force de pousser dans cette entame du deuxième acte,  FAP a pu remettre les pendules à l’heure, grâce à un pénalty transformé par Hervé Eloundou, à la 65e, après une main dans la surface de Renaissance.  La joie des supporters de l’équipe de l’armée a été de courte durée, car, 4 minutes plus tard, une main de Mahamat dans sa surface a causé un pénalty. Franck Kony a perdu son duel face à Christian Mbede qui a renvoyé sa frappe, Cédric Nang qui avait suivi a donné définitivement l’avantage à Renaissance de Ngoumou. Le promu FAP qui est une favorite pour la montée perd son match d’entrée comme Bamboutos de Mbouda. Cette défaite les oblige à gagner dimanche prochain, lors de la 2e journée, pour ne pas se laisser distancer.

Léger Tientcheu à Yaoundé

Regardez Canal 2 | Canal 2 Movies | Equinoxe | STV | CRTV | BoomTV | LTM

Sport

Lire aussi