Crise Anglophone. Prison à perpétuité pour les leaders du mouvement séparatiste anglophone au Cameroun

cameroun24.net Le 21 aout 1695 Société Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Sisiku Ayuk Tabe et neuf de ses coaccusés ont été condamnés à la prison à vie mardi par le tribunal militaire de Yaoundé relate AT.



Le leader du mouvement séparatiste au Cameroun, Sisiku Ayuk Tabe, et neuf de ses co-accusés ont été condamnés ce mardi à la prison à vie. Cette peine est assortie d’une amende de 250 milliards de francs CFA. La sentence a été prononcée par le tribunal militaire de Yaoundé, qui a reconnu les 10 hommes coupables de tous les chefs d’accusations retenus contre eux. Ils étaient notamment poursuivis pour apologie des actes de terrorisme, sécession, hostilité contre la patrie et atteinte à la sûreté intérieure et extérieure de l’Etat.

Les avocats de la défense parlent d’une «parodie de justice» et accusent le juge de «partialité». Ils entendent faire appel de cette décision. Sisiku Ayuk Tabe est le chef autoproclamé d’Ambazonie, une République «fantôme» que les séparatistes veulent créer dans les régions anglophones du Nord-Ouest et du Sud-Ouest. Il avait été extradé fin janvier 2018 du Nigeria, avec 47 autres séparatistes.

Patricia

Regardez

SUR LE MEME SUJET : Crise Anglophone

DANS LA MEME RUBRIQUE : Opinion

Facebook

ENTREZ VOTRE COMMENTAIRE





Saisissez ce code CAPTCHA code dans la zone de texte ci-dessous

LES COMMENTAIRES

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Lire aussi

  • Emmanuel Macron salut la Libération de Maurice Kamto et encourage Paul Biya

    Le président français Emmanuel Macron a encouragé jeudi son homologue camerounais Paul Biya à mettre réellement en oeuvre le dialogue politique après la libération du principal opposant Maurice Kamto qu'il a...

  • De violents affrontements se poursuivent entre la BAS et la police devant l'Hôtel de Paul Biya

    Une demi dizaine de personnes ont été conduite à l'hôpital alors que la violence montait d'un cran entre les membres de la BAS et la police française a constaté notre reporter sur place.

  • Paul Biya a rencontré Emmanuel Macron ce matin en tête à tête

    La rencontre a eu lieu pendant que la Brigade Anti Sardinard - BAS poursuivait sa manifestation à l'extérieur.

  • La Brigade Anti Sardinard - BAS manifeste devant l'Hôtel de Paul Biya

    Les opposants au régime de Yaoundé, dans la Diaspora camerounaise ont débuté ce matin des manifestations devant l'Hôtel qui héberge le chef de l'Etat camerounais à Lyon en France.

  • Convertisseur

    Meteo Yaoundé