Cameroun - Economie. Pour favoriser l’industrie locale, le Cameroun veut moins importer

cameroun24.net Le 15 aout 87 Société Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Le ministère du Commerce du Cameroun a annoncé que 50 produits pourraient bientôt être suspendus d’importation au Cameroun relate AT.



Il s’agit des filières des peintures, de la métallurgie, de la cimenterie, des emballages industriels, des cosmétiques, de l’agro-alimentaire, des huiles végétales, des dérivés d’huile de palme et industrie brassicole. Ce sont pas moins de 12 filières qui sont concernées, du fait du caractère excédentaire de la production locale. « La liste exhaustive plus tard », précise le communiqué du ministère.

En mars dernier déjà, ce département ministériel avait saisi le Groupement inter-patronal du Cameroun pour dresser la « liste des produits à interdire d’importation ». Ceci dans le but de protéger la production et l’industrie nationale. Cette liste est toujours attendue.

Du coté du ministère des finances, l’on réfléchit déjà à la mise en place des instruments fiscaux appropriés pour favoriser la production locale et freiner les importations « non indispensables ».

Selon l’Institut national de la statistique (INS) le Cameroun a importé pour environ 3 405,2 milliards FCFA en 2018, soit une hausse de 11,5 % par rapport à l’année 2017. Ce montant représente plus de la moitié du budget du Cameroun en 2019 (5212 milliards de FCFA).

Les importations du Cameroun proviennent d’environ 189 pays, dont les dix premiers en fournissent plus de la moitié (58,2 %). La Chine occupe la première place avec 18,5 %. Elle est suivie par la France (8,3 %) ; le Nigeria (5,6 %) et les Pays-Bas (4,8 %).

Samuel

Regardez

SUR LE MEME SUJET : Cameroun - Economie

DANS LA MEME RUBRIQUE : Société

Facebook

ENTREZ VOTRE COMMENTAIRE





Saisissez ce code CAPTCHA code dans la zone de texte ci-dessous

LES COMMENTAIRES

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Lire aussi

  • Un magistrat adresse une lettre ouverte à Paul Biya sur les fraudes à l’Enam

    Rattaché au service du contentieux administratif, il dénonce à ciel ouvert certaines pratiques des autorités en charge de l’organisation des concours administratifs écrit Ecomatin.

  • Plus de 1,1 million de personnes victimes d'insécurité alimentaire au Cameroun

    La secte Boko Haram, les refugiés venant de la République Centrafricaine et du Nigeria, et la crise qui sévit dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest ont sérieusement impacté l’économie du Cameroun...

  • Une journaliste kidnappée au Nord-Ouest du Cameroun

    Pamela Miyé, journaliste de formation, chef service commercial de la Société de presse et d’édition du Cameroun (Sopecam) agence de Bamenda demeure encore entre les mains de ses ravisseurs révèle le quotidien...

  • Préparation d'une campagne d’identification des occupants des logements sociaux de la Société immobilière du Cameroun

    Ahmadou Sardaouna, le nouveau directeur général (DG) de la Société immobilière du Cameroun (SIC), annonce qu’une campagne d’identification des locataires des logements SIC va débuter le 23 septembre prochain...

  • Convertisseur

    Meteo Yaoundé