Port de Douala: Un guichet unique pour le transit des marchandises vers le Tchad en vue

Cameroun - Tchad. Port de Douala: Un guichet unique pour le transit des marchandises vers le Tchad en vue

| Nous suivre sur facebook | Nous suivre sur twitter |

Un guichet unique sera ouvert au port de Douala pour la gestion des marchandises à destination du Tchad en vue de juguler des tracasseries du transport marchandises en direction de ce pays voisin dépourvu d’une façade maritime, ont convenu vendredi à Douala, la Direction générale de douanes (DGD) du Cameroun et la Direction générale de douanes et des droits indirects du Tchad écrit APA.


C’est la principale décision prise au terme de deux jours de concertation par les deux administrations douanières dont l’objectif vise l’amélioration du transit sur le corridor Douala-Ndjamena. Cette rencontre bilatérale entre experts tchadiens et camerounais s’inscrit dans le cadre du suivi et de la mise en œuvre du protocole d’accord d’assistance administrative mutuelle en matière douanière, signé le 24 août 2016 par les deux parties.

A en croire des experts, beaucoup d’avancées sont à mettre à l’actif de ce protocole d’accord, dont l’opérationnalisation du bureau avancé des douanes tchadiennes à Douala, la mise en place d’une base logistique de 10 hectares dédiée au transit des marchandises à destination du Tchad, le développement du titre de transit unique, la libre circulation des produits crus entre les deux pays et l’exclusion des procédures des ventes aux enchères publiques des marchandises en transit pour le Tchad.

D’après les experts, d’autres chantiers portant sur la procédure, le contrôle, la facilitation, la sécurité ainsi que la dématérialisation des procédures seraient également en cours.

« La rencontre entre les deux pays frères et amis va renforcer le lien entre les deux administrations » s’est félicité le directeur général des douanes et des droits indirects du Tchad, Ousmane Adam Dick.

Cette position est partagée par son homologue camerounais Edwin Fongod Nuvaga, pour qui « beaucoup a été fait, mais il reste un long chemin à parcourir ». Pour lui, ce n’est qu’en agissant de façon concertée que les objectifs seront atteints.

La rencontre bilatérale qui s’est achevée ce vendredi est appelée à jouer un rôle primordial pour le développement du transit entre le Cameroun et le Tchad.

Mbog Achille

Société