Police: Décès du commandant du Gmi n°2

Cameroun - Nécrologie. Police: Décès du commandant du Gmi n°2

| Nous suivre sur facebook | Nous suivre sur twitter |

Le commissaire principal Gérard Aldjim est décédé ce samedi 6 janvier à Douala, des suites d’un malaise, à 48 ans.


Le commissaire de police principal Gérard Aldjim, commandant du Groupement mobile d’intervention (Gmi) n°2, est décédé ce samedi 6 janvier à Douala. Selon des informations obtenues par CT au sein de ses services, l’homme a été victime d’un malaise à son domicile sis à Bonanjo, non loin de la mairie de Douala 1er.

Il a alors été transporté pour la clinique Muna. « Il a rendu l’âme à la clinique, mais il était déjà très mal en point en y arrivant », explique notre source, qui ajoute que les collaborateurs du commissaire principal Aldjim gardent de lui le souvenir d’un bon chef, apprécié « partout où il est passé.»

Né en mai 1969, le défunt commandant du Gmi n°2 est entré à l’école de police comme élève-commissaire en novembre 1998. Il en sortira en décembre 1999 pour être affecté en complément d’effectifs au Gmi de Douala.

En 2003 il est nommé commissaire par intérim au Commissariat de sécurité publique de Bafang, avant d’y être confirmé. Entre autres fonctions, il assurera aussi l’intérim à la tête du commissariat central de Bafoussam. C’est le 6 février 2014 qu’il est nommé commandant du Gmi n°2 à Douala. Il y aura donc passé trois ans et onze mois. Le commissaire principal Gérard Aldjim laisse une femme et plusieurs enfants.

Alliance NYOBIA

Société