Plan d’urgence : Plus de 236 millions de F collectés pour le pour Nord-Ouest et le Sud-Ouest

Crise Anglophone. Plan d’urgence : Plus de 236 millions de F collectés pour le pour Nord-Ouest et le Sud-Ouest

| Nous suivre sur facebook | Nous suivre sur twitter |

L’opération lancée hier par les élites des deux régions à la suite de la décision du président de la République, était présidée à Yaoundé par le Premier ministre, Philemon Yang peut-on lire dans les colonnes du quotidien gouvernemental.



236,4 millions de F. Dont 118 déposés en espèces, près de 15 millions sous forme de chèques et environ 103 millions de F sous forme de promesses, dont 50 millions de F de l’homme d’affaires Alhadji Baba Danpulo. C’est le résultat de la cérémonie de collecte de fonds de solidarité, organisée hier après-midi dans l’une des nouvelles salles de réunion de l’extension de l’Hôtel de ville de Yaoundé par les élites des régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest. Une initiative qui fait suite elle-même au lancement la veille, par le Premier ministre, chef du gouvernement, Philemon Yang, du Plan d’assistance humanitaire d’urgence dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest décidé par le président de la République, Paul Biya. C’est sans distinction de classe sociale que les Camerounais de toutes les régions ont tenu à manifester leur solidarité visà- vis de leurs compatriotes de cette partie du pays hier après-midi.

En présence du Premier ministre Philemon Yang, de nombreux membres du gouvernement, de nombreuses autres personnalités, des opérateurs économiques des deux régions et des anonymes, ils ont tenu à répondre au financement de cette opération qui devra coûter un peu plus de 12,7 milliards de F pour permettre à leurs compatriotes victimes des actes terroristes de regagner leurs lieux de résidence, aux enfants de pouvoir reprendre sereinement l’école dès la prochaine rentrée scolaire, à l’activité économique de redémarrer… Dans le propos introductif à la cérémonie d’hier, Philemon Yang s’est d’ailleurs voulu simple : « Toutes les contributions que nous allons apporter vont permettre de réduire les souffrances des populations concernées… Nous sommes faits pour être UN et ce Plan voulu par le président de la République contribuera à renforcer notre solidarité… », a-t-il notamment indiqué. Et le Premier ministre a été entendu. Car sur la table des contributions, les fonds sont venus des fils et filles des dix régions du Cameroun. Lorsqu’il a été appelé à communiquer le montant global des contributions enregistrées, Nfon Tabetando Ndiep Nso, président du Comité de collecte des fonds, qui est constitué de cinq personnalités issues des deux régions, en a profité pour lancer un appel du coeur aux jeunes qui ne l’ont pas encore fait à retrouver la voie de la raison. C’est donc avec une pointe de fierté qu’il a remis le fruit de cette collecte à Paul Atanga Nji, président du Comité ad hoc chargé de piloter le Plan d’urgence décidé par le président de la République, sous le regard du chef du gouvernement. Dans les prochains jours, il est attendu la communication d’un numéro de compte pour tous ceux qui voudront apporter leur contribution à cette opération.

Jean Francis BELIBI

Société