Lundi le 08 Janvier 2018 09:15:47 cameroun24.net Société

Cameroun - Economie. Malgré l'incendie, les 850 emplois à Fermencam seront préservés

Une promesse du Pdg de l’entreprise, confirmée par le ministre des Mines vendredi à Douala rapporte CT.

| Nous suivre sur facebook | Nous suivre sur twitter |



Ernest Gwaboubou, le ministre des Mines, de l’Industrie et du Développement technologique était sur les installations de l’entreprise de production de whisky, vins et liqueurs Fermencam (Société Camerounaise de Fermentation) vendredi 5 janvier 2018, située dans la zone industrielle de Bonabéri, au quartier Minkwèlè.

Quatre jours après l’incendie qui avait ravagé, lors du Nouvel An, le magasin des matières premières, une grande partie des produits prêts à consommer et l’unité de production.

Des pertes évaluées en dizaines de milliards F. Il était donc question pour Ernest Gwaboubou, après la descente effectuée par le gouverneur du Littoral le jour même du sinistre, de venir transmettre le réconfort du gouvernement à cet important opérateur du secteur des spiritueux basé à Douala.

Un geste de soutien justifié par le poids socioéconomique de Fermencam, qui emploie 850 personnes et contribue aux recettes de l’Etat à hauteur de plus de 5 milliards F par an en termes d’impôts et taxes.

Après une visite des lieux qui lui a permis d’évaluer l’étendue des dégâts, le Minmidt a tenu une réunion avec les responsables de la structure. Séance au sortir de laquelle Ernest Gwaboubou a confirmé la promesse qui avait été faite aux salariés de Fermencam par leur Pdg Samuel Foyou le 1er janvier lors de l’incendie : les 850 emplois seront préservés.

De plus, le ministre a déclaré que le gouvernement allait se pencher sur les facilités qui peuvent être accordées à l’entreprise dans le cadre de la loi de 2013 relative aux incitations à l’investissement privé.

Ce qui permettra à Fermencam d’importer des équipements et même des matières premières. Bien entendu, les pouvoirs publics vont continuer, à travers un mécanisme de suivi, à accompagner Fermencam dans sa migration du conditionnement du whisky des sachets aux bouteilles. Et lors de la descente du ministre des Mines à Douala 4e, il était accompagné entre autres du président du Groupement inter-patronal du Cameroun, Célestin Tawamba.

Le Gicam qui venait ainsi assister un membre sinistré, dans le cadre de la politique de proximité, d’accompagnement et de soutien menée par le conseil exécutif. Une nouvelle démarche de proximité qui s’était d’ailleurs manifestée en décembre dernier, quand le conseil exécutif, pour la première fois de son histoire, était sorti de ses bases à Douala pour aller tenir sa réunion mensuelle à la Sodecoton à Garoua, dans la région du Nord.

Rita DIBA