Crise Anglophone. La République virtuelle d'Ambazonie affirme avoir capturé ce soir les assassins de la gardienne de prison Florence Ayafor

cameroun24.net Le 14 octobre 7092 Opinion Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Il y'a certainement quelque chose qui se passe et qui se trame dans les forêts du Noso. À mon niveau j'y comprend plus rien.



Un groupe sécessionniste annonce avoir mis aux arrêts les éléments d'un autre groupe sécessionniste. Dans ce tohu-bohu, on ne sait plus qui fait quoi et qui est qui?!

Un premier constat s'impose cependant. Chacun de ces groupes a ses propres marionnettistes qui tirent les ficelles dans l'ombre et qui les financent. Cependant pour quel but s'ils ne s'entendent même plus entre eux.

En attendant d'y voir plus clair, l'un des groupes affirme ce soir avoir mis la main sur les assassins de la gardienne de prison Florence Ayafor qui avait été enlevée,lapidée, assassinée,mutilée et le corps exposé dans les rues du Nord Ouest.

JUSTICE POUR FLORENCE !

David Eboutou

Regardez

SUR LE MEME SUJET : Crise Anglophone

DANS LA MEME RUBRIQUE : Société

Facebook

ENTREZ VOTRE COMMENTAIRE





Saisissez ce code CAPTCHA code dans la zone de texte ci-dessous

LES COMMENTAIRES

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Lire aussi

  • La BEAC s’engage à examiner les préoccupations du secteur pétrolier dans la règlementation des changes

    Au moment où les entreprises pétrolières opérant en zone CEMAC souhaitent être exemptées des dispositions de la nouvelle réglementation sur leur activité, la Banque des Etats de l’Afrique centrale se dit...

  • Nathalie KOAH répond à Samuel ETO'O

    C'est par le biais d'une citation de Jean-Paul Sartre qu'elle s'est exprimée sur sa page Facebook.

  • Le PCRN et l'UDC vont faire front commun à Wouri 1er

    L'annonce a été faite ce jour par Cabral LIBII, le président du PCRN sur sa page officielle.

  • La France accuse Salif Keïta de diffamation

    Les propos du musicien malien, qui invite le président Ibrahim Boubacar Keïta, à ne plus obéir au "petit Macron", ont un "caractère infondé, diffamatoire et outrancier", selon l'ambassade de France au Mali...

  • Convertisseur

    Meteo Yaoundé