Cameroun - Emploi. La Fonction publique enregistre seulement 47 candidatures pour 70 places de traducteurs-interprètes

cameroun24.net Le 27 janvier 6136 Société Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Pour permettre à plus d’individus de candidater au recrutement spécial d’interprètes et de traducteurs, le ministre de la Fonction publique, Joseph Le proroge le délai de dépôt de dossier et étend à 40 ans l’âge limite.


Le délai de dépôt de dossiers pour le recrutement spécial pour l’année 2020 initialement fixé au 31 janvier est reporté au 28 février prochain. Décision prise au terme de la réunion du Comité interministériel chargé de ce processus, présidée par le ministre de la Fonction publique et de la Réforme administrative (Minfopra), le 22 janvier.

Le ministre explique qu’« à peine 47 dossiers de candidatures ont été enregistrés dans les services compétents depuis le 3 janvier, date d’ouverture de l’opération ». Or le recrutement spécial de 500 personnels dans le corps des fonctionnaires des services de traduction et d’interprétation instruit par le chef de l’Etat suite aux recommandations du Grand Dialogue National, s’étale sur cinq ans, à raison de 100 personnels par an.

La première vague de recrutement de ces agents publics est répartie en quatre catégories : 70 places pour les traducteurs principaux, catégorie A, 2 e grade, soit 45 places pour les candidats ayant l’anglais comme première langue et 25 places pour ceux ayant le français comme première langue. 10 places sont ensuite réservées aux traducteurs catégorie A, 1 er grade de la Fonction publique (six places pour la langue anglaise et quatre pour le français). Enfin 10 places sont réservées aux traducteurs interprètes principaux catégorie A, 2 ème grade et 10 places pour ceux du 1 er grade. Exceptionnellement, a relevé Joseph Le, ce concours d’entrée à la Fonction publique est également ouvert aux candidats de 40 ans au maximum, au lieu de 35 ans. Les épreuves écrites se dérouleront du samedi 14 au dimanche 15 mars 2020 dans les quatre centres d’examen que sont Bamenda, Buea, Garoua et Yaoundé » a indiqué le ministre. Les frais de dossiers sont fixés à 15 000 FCFA.

Ferdinand Ngoh Ngoh, secrétaire général de la présidence de la République du Cameroun, a signé le 20 novembre 2019 une correspondance répercutant les instructions demandant au gouvernement de procéder au recrutement de traducteurs et traducteurs-interprètes au sein de l’administration publique camerounaise.

Regardez

SUR LE MEME SUJET : Cameroun - Emploi

DANS LA MEME RUBRIQUE : Société

Facebook

ENTREZ VOTRE COMMENTAIRE





Saisissez ce code CAPTCHA code dans la zone de texte ci-dessous

LES COMMENTAIRES

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Lire aussi

  • Eneo réclame un paiement de 45 milliards de FCFA à l’État du Cameroun pour réduire les délestages

    Un pan de voile vient d’être levé sur l’issue des négociations menées depuis plusieurs mois entre l’État du Cameroun, Eneo et ses fournisseurs au sujet de la crise de liquidité qui frappe le secteur de...

  • L'Union Africaine souligne un taux d'abstention important aux élections locales au Cameroun

    Les élections législatives et municipales dimanche au Cameroun ont été marquées par une "faible affluence" des électeurs, a estimé l'Union africaine (UA), en citant ses observateurs dépêchés pour le scrutin...

  • Les Etats-Unis vont veiller sur la sécurité de Maurice Kamto

    L'annonce a été faite ce jour la député américain Jamie Raskin a appris cameroun24.

  • Une partie d’une centrale thermique à Banyo, dans la partie septentrionale du Cameroun consumée par un incendie

    La centrale thermique d’une capacité de 1,7 MW, qui permet d’alimenter en énergie électrique les populations de Banyo et ses environs, dans la région de l’Adamaoua, a été victime d’un incendie le 9...

  • Convertisseur

    Meteo Yaoundé