Le président de la République instruit des sanctions suite à l'accident sur l’axe Yaoundé-Bafoussam

Cameroun - Faits divers. Le président de la République instruit des sanctions suite à l'accident sur l’axe Yaoundé-Bafoussam

| Nous suivre sur facebook | Nous suivre sur twitter |

Le président de la République instruit des sanctions suite à l'accident sur l’axe Yaoundé-Bafoussam

« Le ministre de la Communication informe le public qu’un grave accident de circulation est survenu le vendredi 06 juillet 2018, aux environs de 04 h du matin à hauteur du lieu-dit Boutourou I, dans l’arrondissement de Ndikinimeki, département du Mbam-et-Inoubou, sur la nationale N°4 reliant Yaoundé à Bafoussam.

Le bilan de cet accident fait état de 31 morts et 4 blessés.

Le drame s’est produit lorsque le véhicule a brusquement quitté la chaussée et poursuivi sa course à travers la broussaille, avant d’aller s’écraser en contre-bas d’un talus.
Les premières investigations menées par le ministre des Transports, font état de ce que le conducteur du véhicule accidenté n’était pas titulaire d’un permis de conduire.

De plus, le transporteur ne dispose pas d’une licence de deuxième catégorie qui aurait pu l’habiliter à opérer dans le transport interurbain des personnes. Il s’agit donc d’un cas patent de transport clandestin.
Face à ce drame, le chef de l’Etat adresse aux familles si durement éprouvées, ses condoléances les plus attristées et formule ses vœux de prompt rétablissement aux personnes blessées.

Le président de la République a instruit que les responsabilités soient clairement établies et que les sanctions appropriées  soient immédiatement prises à l’encontre de toute personne physique ou morale impliquée dans la survenance de cette tragédie.

Le chef de l’Etat prescrit aux autorités compétentes un accroissement de la prévention routière et une répression absolue des infractions de toute nature constatées en matière de circulation routière sur l’ensemble du territoire national.

Il appelle une fois de plus à la vigilance des transporteurs routiers dans le respect des mesures de sécurité et de maintenance de leurs véhicules, ainsi qu’à la prudence et à l’observance du code de la route et des règles générales de sécurité routière sur nos différents axes routiers.

Une enquête plus approfondie a été ouverte pour établir les circonstances de cet accident et tirer toutes les conséquences qui en découleront.»

ISSA TCHIROMA BAKARY

Opinion