Le nouveau directeur des cimenteries du Cameroun est Benoît Galichet

Cameroun - Economie. Le nouveau directeur des cimenteries du Cameroun est Benoît Galichet

| Nous suivre sur facebook | Nous suivre sur twitter |

Le Français Benoît Galichet, 47 ans, a pris ses fonctions comme nouveau directeur général des Cimenteries du Cameroun (Cimencam), en remplacement de son compatriote Pierre Damnon, a-t-on appris mercredi auprès de cette entreprise.


Le nouveau dirigeant arrive au moment où cette filiale du groupe franco-suisse LafargeHolcim et disposant d’une capacité de production de 1,5 million de tonnes par an, qui jouissait jadis du monopole dans le secteur, fait face, depuis 5 ans, à la rude concurrence du marocain Cimenterie d’Afrique (CIMAF, groupe Addoha), du nigérian Dangote Cement, du turc Medcem (groupe Eren Holdings) et du local Entreprise générale industrielle (Egin SA).

Benoît Galichet aura ainsi, entre autres engagements immédiats, à finaliser la mise en activité de l’usine de Nomayo, située à la périphérie de la capitale, Yaoundé, mais aussi à assurer le succès commercial du nouveau ciment de l’entreprise, dénommé «Multi X», à usage multiple et appelé à remplacer le classique «CPJ35», son produit phare écrit APA.

LafargeHolcim, rappelle-t-on, détient 55% du capital de la Cimencam créée en 1963, contre 43% pour l’État du Cameroun et 2% pour les collaborateurs.

Société

Lire aussi