Le coach intérimaire Alexandre Belinga s'oppose à l'appel à candidature d'un nouvel entraîneur

Lions indomptables. Le coach intérimaire Alexandre Belinga s'oppose à l'appel à candidature d'un nouvel entraîneur

| Nous suivre sur facebook | Nous suivre sur twitter |

Le 10 mars de l'année courante, le président du Comité de normalisation de la Fécafoot, Dieudonné Happi lançait un appel à candidature, au poste d'entraîneur sélectionneur des Lions Indomptables. Si de nombreux grands noms de l'entraînement, tant au niveau national, qu'international font acte de candidature, un s'oppose. Alexandre Belinga. Qu'est-ce qui motive la posture de l'actuel intérimaire au poste? Ses raisons!



"Ce n'est pas un entraîneur qui vient avec un projet dans une Fédération. La Fédération a un projet. Cette même Fédération voit quel est le technicien, qui peut porter ce projet. C'est comme-ça, que les choses se font, enseigne Alexandre Belinga, qui s'insurge contre la démarche des normalisateurs: Aujourd'hui les gens (président du Comité de normalisation, Ndlr) vous disent: appel à candidature. Je suis contre cet appel à candidature. C'est pour cette raison, que je n'ai pas postulé. C'est également pour cette raison, que j'estime, que je ne ferais plus parti de l'encadrement technique (des Lions Indomptables, Ndlr)".

Belinga refuse de jouer éternellement les seconds rôles...

"C'est la deuxième fois, que j'assume l'intérim dans cette équipe nationale du Cameroun. J'ai estimé que c'est la dernière fois. J'ai pris une décision. Lorsqu'à mon âge, on prend une décision, on l'a murement réfléchie. J'estime que c'est une fois de trop. C'est pourquoi j'ai décidé de ne pas mettre ma candidature pour la suite (appel à candidature de la Fécafoot pour le poste de sélectionneur des Lions Indomptables, Ndlr). Je ne pense pas, que je puisse faire partie de l'encadrement technique des Lions pour l'objectif 2019", tranche le natif d'Akonolinga.

James Kapnang

 

Sport