Lions indomptables. Le camerounais Samuel Eto’o talentueux au football mais malheureux en affaires

cameroun24.net Le 8 septembre 222 Sport Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Des flots d’hommages enregistrés depuis que, samedi dernier, à 38 ans, il a annoncé sa retraite des stades de football, l’on ne retient que le talent du célèbre «numéro 9» camerounais Samuel Eto’o Fils, un homme qui s’est pourtant cassé les dents dans le domaine des affaires.


En février 2013, les employés Set’Mobile entrent en grève à travers le Cameroun pour réclamer le paiement de plusieurs mois d’arriérés de salaire. Quelques semaines plus tard, la compagnie de téléphonie «Samuel Eto’o Mobile», lancée en grandes pompes le 22 décembre 2011, met la clé sous la porte relate APA.


L’enthousiasme, autour de l’aura du promoteur de l’entreprise au capital de 100 millions F CFA, s’était effondré en quelques semaines seulement. Proposant des formules prépayées de téléphonie mobile, disponibles sur le territoire via un réseau de distribution dédié, beaucoup se rendront rapidement compte qu’il ne s’agissait que d’un revendeur de services, dont la valeur tant vantée ajoutée était parfois plus onéreuse que ce que proposaient les opérateurs de téléphonie mobile dûment agréés.


Autour du promoteur Samuel Eto’o Fils, beaucoup questionnèrent le business-plan et surtout un entourage pas toujours désintéressé. Ce fut le même scénario en septembre 2014, lorsque cessèrent les activités de la section sportive de la Fondation Samuel Eto’o (Fundesport), domiciliée depuis 2005 dans la métropole économique, Douala, et qui promettait à ses pensionnaires à l’instar de Fabrice Essono Olinga, une belle carrière footballistique.


Le quadruple Ballon d’or africain tentera, au Gabon voisin, d’implanter un projet de la même veine, mais ne connaîtra pas davantage de succès. Entre-temps, le goléador, loin de se décourager, entreprend l’acquisition d’un terrain de 7,559 hectares dans la cité balnéaire de Kribi située à quelque 300 kilomètres de la capitale, Yaoundé, où est annoncée la construction d’un centre international de formation sportive.



Les tractations avec les populations autochtones sont menées avec l’aide du gouvernement, et des dizaines de millions de FCFA sont versés. Ici encore, le «Pichichi» laissera des plumes au bord de l’Océan atlantique.


En mi-novembre 2018, au sortir d’une audience avec le Premier ministre, l’ex-capitaine des Lions indomptables du Cameroun annonce la mise en œuvre d’un Programme international de charité 2019, associé à l’organisation par son pays de la Coupe d’Afrique des nations (CAN). Samuel Eto’o Fils annonce, entre autres, l’organisation d’un concert de musique, un match de gala avec des stars camerounaises et mondiales, soirée de gala pour la collecte de fonds en faveur de programmes sociaux destinés aux jeunes, ainsi qu’un autre programme de construction d’infrastructures sportives de proximité.


De ces autres projets, plus personne n’en parle depuis que la Confédération africaine de football (CAF) a, pour des raisons d’impréparation, attribué ladite compétition à l’Egypte et fait «glisser» celle du Cameroun en 20121.


«A la vérité, glisse un ami d’enfance du footballeur, si personne ne peut dénier à Samuel Eto’o Fils son altruisme légendaire, c’est également cette même générosité qui l’aura trahi avec un entourage sulfureux et parasite. Des courtisans nocifs, mauvais conseillers et qui l’avaient littéralement pris en otage.»


Aux dernières nouvelles, Samuel Eto’o Fils a fait le ménage autour de lui avant d’annoncer sa retraite sportive.

Félix Cyriaque Ebolé Bola

Regardez

SUR LE MEME SUJET : Lions indomptables

DANS LA MEME RUBRIQUE : Sport

Facebook

ENTREZ VOTRE COMMENTAIRE





Saisissez ce code CAPTCHA code dans la zone de texte ci-dessous

LES COMMENTAIRES

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Lire aussi

  • La Fifa soupçonne le gouvernement camerounais d’«interférences extérieures indues»

    Le secrétaire général adjoint de la Fédération internationale de football association (Fifa), Alasdait Bell a demandé, par correspondance au gouvernement camerounais consultée samedi, «des clarifications dans...

  • Démission: « Il fallait que je prenne ce recul » dixit Oumarou Sokba

    Présent à Apejes de Mfou depuis neuf ans, Oumarou Sokba qui a permis à ce club d’avoir son premier titre national avec la finale de la coupe du Cameroun remportée en 2016 a décidé de quitter à l’amiable le...

  • Le Cameroun jouera finalement la Tunisie en octobre en Amical

    La fédération tunisienne de football annonce un match amical face au Cameroun, le 12 octobre prochain à Radès.

  • L’équipe nationale locale du Cameroun a un nouvel entraineur

    En même temps que le nouveau sélectionneur des Lions indomptables, le Cameroun a dévoilé un nouveau staff pou l’équipe nationale locale ou A’. Il est conduit par Yves Clément Arroga A Atsentso.

  • Convertisseur

    Meteo Yaoundé