Jeudi le 12 Octobre 2017 18:54:49 Investir au Cameroun Société

Cameroun - Gouvernance. Le Cameroun lance une opération de toilettage de son fichier des prestataires de services pour débusquer les fraudeurs

Depuis le 4 octobre dernier, ce jusqu’au 13 octobre 2017, les services du ministère des Finances passent en revue un millier de dossiers des prestataires de services ayant bénéficié de la commande publique en 2016, et régulièrement payé à Yaoundé, la capitale.

| Nous suivre sur facebook | Nous suivre sur twitter |


Selon Samuel Tela, chef d’inspection des services du Trésor, cette opération, qui n’est qu’à sa première phase,  a pour objectif principal «de tout mettre en œuvre pour recouvrer le manque à gagner enregistré par l’Etat, à cause des pratiques peu orthodoxes», des prestataires.

En effet, apprend-on, une analyse des dossiers a permis de constater des pratiques non conformes à la réglementation, telles que les paiements des prestations en espèces, alors que la règle impose les virements bancaires ; l’utilisation par les prestataires d’une quittance unique pour l’exécution de plusieurs commandes ; les quittances avec frais d’enregistrement minorés, etc.

Cette opération survient dans un contexte marqué par la baisse des recettes publiques, qui impose au gouvernement camerounais, une rationalisation de ses dépenses et de maximiser la collecte des impôts et taxes.

Officiellement, le resserrement des dépenses publiques a permis de réaliser des économies de 166 milliards de francs Cfa au premier semestre 2017.

BRM