La CAF disqualifie Ismaily d’Egypte après les violences sur les arbitres camerounais

Ligue des champions CAF. La CAF disqualifie Ismaily d’Egypte après les violences sur les arbitres camerounais

| Nous suivre sur facebook | Nous suivre sur twitter | Revoir un Programme TV | Grille des Programmes TV | Où Vendre au Cameroun | Où Danser au Cameroun | Où Dormir au Cameroun |

Suite aux jets de projectiles sur les arbitres camerounais ayant occasionné l’arrêt du match qui opposait vendredi dernier Ismaily d’Egypte au Club Africain, lors de la 2e journée de la phase de groupe de la ligue des champions, la CAF a décidé d’exclure le club égyptien de la compétition.



Le match avait pris fin à huit minutes de son terme. Alioum Sidi, Mekouande Evariste et Elvis Noupué n’avaient guère de choix que de mettre, de manière prématurée, un terme à  cette rencontre. Le trio arbitral camerounais avait été pris à partie par les supporters égyptiens qui contestaient leurs décisions arbitrales. Les jets de pierres et de bouteilles d’eau avaient entrainé plusieurs interruptions du match, avant son arrêt définitif à huit minutes de la fête. Les arbitres camerounais avaient quitté le stade sous forte escorte policière.

Statuant sur ce cas hier, l’instance faitière du football continental n’est pas allée d’une main légère. La CAF « a décidé d'appliquer le règlement de la compétition et d'annoncer officiellement l'élimination d'Ismaily FC », a expliqué l'instance africaine dans un courrier adressé à la Fédération égyptienne et publié sur son compte Twitter. « Les fans d'Ismaily FC ont continuellement jeté des pierres et des bouteilles d'eau sur l'arbitre assistant et l'équipe adverse », a-t-elle justifié. L'élimination du club a été décidée par la Commission d'organisation des compétitions interclubs et de la gestion du système d'octroi des licences de clubs. Selon la CAF, le Conseil de discipline pourrait éventuellement imposer « d'autres sanctions ». Une lourde sanction qui arrive à point nommé, eu égard de ce que ces supporters sont des récidivistes et dont le stade a été retenu pour l’organisation de la CAN 2019.

Léger Tientcheu

arbitres_camerounais_violentes_note_caf

Sport