L'armée camerounaise dénonce un montage grossier de tuerie à Santa en zone anglophone

Crise Anglophone. L'armée camerounaise dénonce un montage grossier de tuerie à Santa en zone anglophone

| Nous suivre sur facebook | Nous suivre sur twitter |

Dans un message parvenu à notre rédaction, le porte parole de l'armée s'insurge contre une campagne de destabilisation visant les Forces de Défense et de Sécurité du Cameroun.


 
« Des images circulent actuellement et s'inscrivent dans une désinformation dégoûtante. Les pyromanes s'en délectent et nous documentons leurs informations.

La bonne information autour de ces images dont certaines sont d'ailleurs grossièrement montées est que sur renseignement, la présence d'un groupe de terroristes à été signalée à MENKA, dans l'arrondissement de Santa, Département de la Mezam.

Les Forces de Défense et de Sécurité ont ainsi progressé tôt le matin de ce jour à mesure d'encercler l'hôtel. Un guetteur à donné l'alerte, ce qui a donné lieu à de longs échanges de tirs pendant plusieurs minutes.

A l'issue des combats à l'avantage des forces régulières, plusieurs terroristes ont été neutralisés, et les blessés ont été immédiatement pris en charge. Plusieurs armes et munitions ont été saisies, et aucun acte de pendaison contrairement à ce qui est montré sur une des images, n'a été commis.

On comprend bien que sur cette photo ridicule de mensonge, un homme qui plus est mort, ne peut rester ainsi suspendu par un bras au plafond. Merci de ne pas vous laissez tromper par ce Fake news de plus ».

Porte-Parole du ministère de La Défense

Colonel Didier Badjeck

Société