L'animatrice Joyce Fotso s'adresse aux camerounais

Présidentielle 2018. L'animatrice Joyce Fotso s'adresse aux camerounais

| Nous suivre sur facebook | Nous suivre sur twitter |

Pourquoi??? Comment en sommes nous encore là ? Nous sommes tous tribalistes, aujourd'hui on le sait...


C'est plus fort que nous.
Je suis née ... j'ai grandi
Et j'ai appris toute petite

Que c'était une honte d'être Bamileke et les Bamileke (toutes les tribus de la région de l'Ouest ) ont eu honte longtemps d'appartenir à cette ethnie.

Je suis née et j'ai grandi dans une ambiance où on appelait les Beti, les ewondos, les fang ( toutes les tribus des regions du Centre et du sud ) " Tchop broke pot" pour la vie qu'ils croquent à pleine dent.

Je suis née j'ai grandi et on t'insultait "Bamenda" quand tu étais naïf ou trop bon,trop con...on fustigeait ainsi tous les ressortissants du Nord Ouest et du Sud Ouest
Des Bamenda aux bakweri en passant par les Bagnangui qui payaient cher leur culture anglo-saxon

Je suis née et j'ai grandi et dans mon pays
Les toupouris, les foulbés (toutes les tribus des régions du septentrion) ont été assimilés aux moutons pour la culture de bergers qu'ils se transmettent de génération en génération.

Je suis née ... j'ai grandi en sachant que les Sawa :Douala, Bakoko, Abo (toute la region du littoral) sont paresseux et n'ont d'yeux que pour leur physique.

Je suis née ...j'ai grandi et j'ai appris que les Bassa sont rancuniers, qu'il faut avoir peur d'eux, qu'ils sont à éviter pour une vie tranquille. Juste pour leur franc parler et le ton haut qu'on leur connaît.

Je suis née ...j'ai grandi et on m'a fait croire tellement de choses.
De nombreux préjugés vous ont forgé comme moi , vous vous en doutez...
On ne nous a pas laissé le choix de nous faire notre propre idée sur les uns,les autres...
Mais aujourd'hui nous avons le choix...

Oui nous avons des défauts, oui le tribalisme en fait partie mais allons-nous, nous laisser terrasser par lui...

Allons-nous, au nom du tribalisme perdre les belles personnes que nous sommes...et perdre en passant les personnes auxquelles on tient...

Dépassons ce sentiment de haine,
Évitons de tout tribaliser,
Soyons tolérants avec ceux qui ont encore du mal à lutter contre,
Soyons conscients pour les autres afin de gagner la guerre
La guerre c'est contre cette animosité et non contre l'autre
Mettons toute notre énergie pour combattre cette voix cachée malsaine qui nous dicte des propos ou des choix tribalistes pour avoir été choqué...
Le véritable combat il est là.
La vie ne nous a peut être pas aidé à relativiser avec ses violences tant morales que physiques...
Mais seul, nous pouvons changer les choses...
Détruire les autres ne nous construiera pas...
Au contraire...

Regardons nous dans un miroir et soyons nous.
Nous somme de belles personnes.

Culture