Coronavirus. L’Appel de Bordeaux à l’Union Africaine pour la création du Fonds Africain d’Aide aux plus démunis et une Banque Alimentaire Africaine

cameroun24.net Le 9 avril 14012 Opinion Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Face à la menace globale du Covid-19, les problématiques et les enjeux de santé et de besoins alimentaires immenses doivent mobiliser l’Union Africaine, pour la création du Fonds Africain d’Aide aux plus démunis et une Banque Alimentaire Africaine.


Chaque pays africain peut également mettre en place une Banque Alimentaire.
L’Afrique connaît déjà un ralentissement marqué de la croissance économique. Mais l’Afrique doit prendre son destin en main,  face à la progression de la pandémie Covid 19. C’est bien une guerre multiforme. L’aide alimentaire et sanitaire est plus que jamais nécessaire et revêt toute sa dimension de la solidarité africaine. Au-delà d’un besoin élémentaire, elle apparaît comme une réponse au confinement nécessaire, sous peine conséquences désastreuses et irréversibles pour la stabilité des pays africains, voire de l’Union.  

La France va accorder une aide de « près de 1,2 milliard » d'euros à l’Afrique pour la lutte contre la propagation du Covid-19 a déclaré le 8 avril dernier, le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian, soit « 150 millions d'euros sous forme de dons, 1 milliard d'euros, sous forme de prêts, afin de répondre aux enjeux de court terme des pays ou des banques publiques de développement partenaires de l'AFD. ».

Le 18 mars dernier, le directeur général de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) convoquait l’Afrique à se "réveiller" et à "se préparer au pire ». Le Bureau de l'Assemblée des chefs d’État et de gouvernement de l'Union africaine (UA) a décidé de créer un fonds continental anti-COVID-19, avec une dotation d’une enveloppe immédiate de 12,5 millions de dollars américains, comme financement de démarrage. Il a sollicité le G20, à fournir aux pays africains des équipements médicaux, des kits de tests, des équipements de protection et à mettre en place un plan de relance économique. Il a enfin exhorté le Fonds monétaire international, la Banque africaine de développement et d'autres institutions régionales, pour qu’elles apportent des secours aux économies et communautés africaines. La Commission économique des Nations unies pour l'Afrique propose un stimulus économique d'urgence de 100 milliards de dollars, pour renforcer les mesures préventives et soutenir ses systèmes de santé fragiles.

Cependant, la lutte contre la précarité alimentaire et le déficit d’équipements sanitaires doit constituer pour le plus haut sommet de l’Union Africaine, une ardente obligation. Elle permettra d’éviter le chaos dans les familles les plus démunies, voire les classes moyennes fragilisées. Pour des milliers de familles en difficulté, après avoir payé leur loyer, leurs éventuels frais de santé et leur consommation d’énergie, le reste à vivre n’est pas suffisant pour se nourrir dignement.

Les mesures de confinement, sans accompagnement d’un soutien alimentaire et financier aux familles en cette période constitueront le terreau de soulèvements populaires, de discrédit des appareils étatiques et d’exploitation populiste et démagogique, prélude à une instabilité politique. La mise en place d’un Fonds Africain d’Aide aux plus démunis et la création d'une Banque Alimentaire Africaine seront le marqueur de l’engagement de l’Union Africaine. Ils seront destinés à appuyer l’action des dispositifs mis en place par les États membres, pour fournir des denrées alimentaires aux personnes démunies, ainsi que des vêtements et d’autres biens essentiels de base aux sans-abris et aux enfants souffrant de privation matérielle. Le COVID 19 constitue en ce sens, une chance à saisir, un défi à relever.
Doyen des avocats camerounais - Ancien Premier Vice-Président du Cercle des Président échanges et des ressources Afro-euro-méditerranéens (CREAEM) et Président de la Commission codéveloppement et relations extérieures. - Ancien Président de l’association  Échanges Bordeaux-Cameroun

Maître  Martin  LONGO

Lire aussi : Le coronavirus tue une femme enceinte de jumeaux à Douala
Lire aussi : Péril sur la rentrée scolaire au Cameroun le 1er juin
Lire aussi : Un mort de Covid-19 abandonné dans la rue à Douala

 

Regardez

SUR LE MEME SUJET : Coronavirus

DANS LA MEME RUBRIQUE : Société

Facebook

ENTREZ VOTRE COMMENTAIRE





Saisissez ce code CAPTCHA code dans la zone de texte ci-dessous

LES COMMENTAIRES

CORONAVIRUS AU CAMEROUN
Confirmé : 4288
Décès 156
Guéri: 1678
Actif : 2454
Source MINSANTE
Mise à jour 21/05/2020 à 20:28:11

 

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Lire aussi

  • Célébration de l'Unité 2020 : Discours de Maurice Kamto

    L'intégralité du discours du président du MRC parvenu à la rédaction de cameroun24.

  • Célébration de l'Unité 2020 : Discours de Paul Biya

    L'intégralité du discours du Chef de l'Etat parvenu à la rédaction de cameroun24.

  • Compte-rendu de la journée du Président élu Maurice KAMTO ce lundi 18 mai 2020.

    Compte-rendu de la journée du Président élu Maurice KAMTO ce lundi 18 mai 2020.

  • Mort des quadruplés à l’Hôpital Central de Yaoundé : Entre crime et complicité

    La Vice-présidente du MRC, Tiriane Balbine Noah s'exprime sur ce drame survenue à la maternité de l'Hôpital Central de Yaoundé.

  • Convertisseur

    Meteo Yaoundé