Lutte contre Boko Haram. L'armée camerounaise tue cinq jihadistes de Boko Haram

cameroun24.net Le 21 septembre 2019 21439 Société Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Au moins cinq éléments de la secte islamiste Boko Haram ont été tués vendredi, lors d’une embuscade tendue par des soldats dans la localité camerounaise de Tolkomari (Extrême-Nord), a-t-on appris samedi de sources sécuritaires.


Si aucune victime n’est à signaler dans les rangs de l’armée, tout semble indiquer que les assaillants, piégés nuitamment au niveau d’un cours d’eau, venaient du Nigeria voisin et avaient été repérés par des comités de vigilance relate APA.

Moins d’une semaine auparavant, cinq soldats camerounais avaient trouvé la mort, en même temps que huit autres étaient grièvement blessés à Soueram, au cours d’une attaque attribuée au même mouvement.

Réputé amoindri dans cette zone frontalière avec le Nigeria, Boko Haram n’en continue pas moins, depuis peu, de multiplier des attaques sporadiques à l’instar de l’assassinat, le 13 septembre, d’un père et sa fille à Goumouldi-Kerawa, ou encore de cette intrusion survenue le 22 août à Krawa-Mafa au cours de laquelle trois enfants ont été enlevés et une centaine de têtes de bétail emportées.

Félix Cyriaque Ebolé Bola

Regardez

SUR LE MEME SUJET : Lutte contre Boko Haram

DANS LA MEME RUBRIQUE : Société

Facebook

ENTREZ VOTRE COMMENTAIRE





Saisissez ce code CAPTCHA code dans la zone de texte ci-dessous

LES COMMENTAIRES

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Lire aussi

  • Le Cenadi sommé par Louis Paul Motaze de mettre fin aux « faux salaires, faux avancements et fausses pensions »

    Le 21 février 2020 à Yaoundé, la capitale camerounaise, le ministre des Finances (Minfi), Louis Paul Motaze, a procédé à l’installation des responsables récemment nommés au Centre national de développement de...

  • Une foule immense accueille Maurice Kamto à Douala

    Depuis ce matin au siège du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun MRC,les partisans et sympathisants de ce parti sont massés pour accueillir leur leader a constaté cameroun24.

  • Massacre de Ngarbuh : Un rapport de Human Right Watch accuse l'armée camerounaise et les Bororo

    Voici l'intégralité du rapport que cameroun24 a pu consulter.

  • Le conseil constitutionnel annule les élections dans une partie du Nord ouest et sud-Ouest

    Clément Atangana, le président du conseil constitutionnel a prit cette décision ce jour à Yaoundé a appris cameroun24.

  • Convertisseur

    Meteo Yaoundé