Grand dialogue national. Le déficit de communication des ambassades du Cameroun au sujet du dialogue national irrite Lejeune Mbella Mbella

cameroun24.net Le 23 septembre 12995 Société Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
« Il m’a été donné de constater un déficit de communication de certains services extérieurs, pour une information suffisante de la communauté internationale et de nos compatriotes à l’étranger, sur le dialogue national [sur la crise dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest] instruit par le chef de l’État ».

C’est l’extrait d’une lettre circulaire signé le 13 septembre 2016, par le ministre des Relations extérieures (Minrex), Lejeune Mbella Mbella écrit IC.

Selon le Minrex, les missions diplomatiques du Cameroun ne semblent pas ainsi prendre la pleine mesure de la situation que vit le pays, et jouer le rôle attendu d’elles. À en croire Lejeune Mbella Mbella, cette situation déplorable et incompréhensible n’a pas permis notamment aux partenaires étrangers de comprendre les véritables ressorts de la crise sociopolitique dans les deux régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, d’apprécier les efforts du gouvernement pour la résoudre. Ces missions diplomatiques n’ont pas relayé les effroyables actes de terrorisme posés sur le terrain, contre les populations, les biens publics et les forces de défense et de sécurité.

« Bien plus, certains de nos compatriotes et partenaires continuent à se forger une opinion négative du Cameroun et des dirigeants. Il n’est point besoin de relever que cet état des choses porte un coup à l’image et à la réputation de noter pays sur la scène internationale, avec des conséquences incalculables notamment sur l’attractivité économique et touristique de notre pays », relève le Minrex.

Lejeune Mbella Mbella invite les ambassades à l’étranger à plus d’engagements dans la défense des intérêts du Cameroun dans les pays d’accréditation. Les missions diplomatiques à l’étranger sont appelées à mettre en place des stratégies de communication innovantes, afin non seulement de contrecarrer « les actions d’intoxications adverses », mais surtout « porter la parole juste et vraie ».

S.A.

 

Regardez

SUR LE MEME SUJET : Grand dialogue national

DANS LA MEME RUBRIQUE : Opinion

Facebook

ENTREZ VOTRE COMMENTAIRE





Saisissez ce code CAPTCHA code dans la zone de texte ci-dessous

LES COMMENTAIRES

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Lire aussi

  • Le Maroc s'empare de 4 banques sur 15 au Cameroun

    Avec l’acquisition de la Bicec par la Banque populaire centrale, il convient de relever que les investisseurs marocains contrôlent le quart des établissements bancaires du Cameroun dont, la SCB, Banque Atlantique,...

  • Le Cameroun donne 3 milliards de FCFA pour lutter contre le Sida

    C’est l’engagement pris par le président de la République à la 6e conférence du Fonds mondial de lutte contre le sida, le paludisme et la tuberculose, alors que le pays sollicite quelque 100 milliards de FCFA...

  • La peur du chômage hante les employés de Bolloré- APMT au Cameroun

    La panique est actuellement perceptible chez les 440 employés du consortium franco-danois Bolloré-APM Terminals (Bolloré-APMT), évoluant au terminal à conteneurs du port de la métropole économique sous la...

  • Le transporteur camerounais Camair-Co sous la menace d’un arrêt de ses activités

    Les dirigeants de la Cameroon Airlines Corporation (Camair-Co) sont conviés à une réunion de crise, mardi prochain à Yaoundé, en vue d’étudier le «risque d’arrêt des activités» qui plane sur la compagnie...

  • Convertisseur

    Meteo Yaoundé