Joseph Ndoko: « Nous avons encore cinq mois pour travailler »

Lionnes indomptables. Joseph Ndoko: « Nous avons encore cinq mois pour travailler »

| Nous suivre sur facebook | Nous suivre sur twitter |

Joseph Ndoko, sélectionneur des Lionnes indomptables du Cameroun au micro de CT.


Vos impressions après votre premier match officiel à domicile ?

Une première, c’est toujours compliqué. On a beaucoup travaillé avec les locales au départ mais au vu de l’enjeu, il a fallu trouver un juste milieu avec les professionnelles. Je crois que la philosophie que j’essaye de mettre en place requiert du temps. Et du temps, on n’en avait pas vraiment. Je salue vraiment les filles qui ont pu, à un pourcentage tout de même considérable, appliquer cette philosophie.

Comment avez-vous trouvé votre adversaire sur l’ensemble des deux matchs ?

Au match aller, l’équipe du Congo a joué à fond et tenait absolument à mettre en place les consignes du coach. Est-ce qu’elle avait les moyens de le faire ? Est-ce que nous avons donné l’opportunité de le faire ? Je ne pense pas. Elles sont venues à Yaoundé conquérantes et avec de meilleures intentions, bien que n’ayant plus rien à gagner. C’est une attitude à saluer.

La qualification pour la CAN acquise, comment envisagez-vous la préparation?

Il y a eu des erreurs durant la double confrontation contre le Congo et nous sommes là pour les corriger. Nous avons encore cinq mois pour travailler. Nous sommes parmi les meilleurs en Afrique avec le Nigeria, le Ghana et les autres. On se doit de respecter notre statut. Ensemble, mettons-nous au travail. Si tel est le cas, je ne crains rien. Il ne s’agira plus d’aller juste participer à la CAN, mais plutôt de la gagner et aussi, d’aller en coupe du monde car c’est aussi l’enjeu. Dans tous les cas, je ne recule jamais devant les défis.

Yannick ZANGA

Sport