Mardi le 12 Septembre 2017 16:19:24 Rosine Ntolo | Mutations Société

Cameroun - Faits divers. Incendie Marché Mokolo: six boutiques consumées

Les origines de l’incendie au marché Mokolo ne sont pas connues et une enquête est ouverte par la police scientifique du Centre.

| Nous suivre sur facebook | Nous suivre sur twitter |

C’est la consternation ce vendredi 08 septembre au marchée Mokolo à Yaoundé. Six boutiques ont été entièrement consumées par les flammes à l’aurore. Sur place, les propriétaires sont à pied d’œuvre. Pelles bêches en main, ils s’attèlent à sortir le reste des ballots de vêtements des boutiques calcinées.    Une fumée issue des flammes moins vives chatouille le nez des curieux. «  L’incendie a commencé au environ de 2h30 du matin. Nous avons été alertés par le gardien des lieux.

Sanglot

A mon    arrivée tout était déjà calciné. Vraiment je ne sais quoi faire, c’est toute une vie qui va ainsi en fumée  », narre Benjamin Tchatat, propriétaire d’une des échoppes brûlées. Assise à même le sol, les mains sur la tête, Séraphine est inconsolable. Elle observe avec désarroi les va et vient des ouvriers. Malgré les messages de soutien de ses proches, elle n’arrête pas de pleurer. «  Je suis finie. Que vais-je faire  ?  » s’interroge-t-elle entre deux sanglots.

Comme elle, Léonie est anéantie. «  J’étais déjà dans le taxi au environ de 7h quand j’ai reçu le coup de fil d’un amis m’informant de l’incendie. Je ne sais quoi vous dire, je suis dépassée par ce qui se passe. Je vais très mal c’est plus de 3.000.000 F Cfa  de capital qui vient de partir en fumée  », déclare la propriétaire d’un magasin de couches jetables, les yeux entièrement rougis par les larmes. Les origines du feu restent inconnues. Un doigt accusateur est cependant pointé sur l’installation anarchique des fils électriques. « Un poteau électrique  à l’intérieur d’une boutique, c’est surprenant. Regardez vous-même au ciel, les fils de courant passent partout. C’est sûrement cela l’origine de cet incendie  », suppute un détenteur d’une boutique voisine.

Les commerçants accusent également le manque de réactivité des Sapeurs-pompiers. « Nous avons appelé les Sapeurs-pompiers de la base de Mokolo, ils nous ont répondus que leurs citernes sont vides. S’ils étaient venus,    cet incendie n’aurait jamais pris autant d’ampleur. C’est à 4h que ceux d’un autre centre de secours sont arrivés. Tout était déjà brulé  », relève un commerçant.  Une enquête est ouverte par la police scientifique pour trouver les origines de cet incendie.