Football : « Ce n’est pas toujours facile de jouer au Cameroun » dixit Christophe Mendouga

Cameroun - Football. Football : « Ce n’est pas toujours facile de jouer au Cameroun » dixit Christophe Mendouga

| Nous suivre sur facebook | Nous suivre sur twitter | Revoir un Programme TV | Grille des Programmes TV | Où Vendre au Cameroun | Où Danser au Cameroun | Où Dormir au Cameroun |

Auteur d’un début de saison laborieux, le sociétaire d’Ismaily en Egypte revient sur sa saison en club, ses rapports avec le président Aimé Léon Zang et sa réaction après avoir reçu le prix à lui offert par l’organisme nommé Sesco.


 Comment s’est passé l’intégration à Ismaily ?

 Personnellement,  je me suis plutôt bien intégré dans cette équipe.  A l’heure actuelle, j’ai inscrit 04 buts et deux passes décisives. Je fais mon job tranquillement.

 Vous avez été 2ième la  saison dernière et actuellement sa piétine en championnat. Quelle est la raison de cette contre-performance ?

Ce sont des choses qui arrivent en football. On a mal débuté notre du championnat, ce qui nous reste à faire c’est de continuer à travailler pour remonter la pente. Il n’y a pas un problème quelconque entre les joueurs dans la mesure où ce n’était pas évident on devait jouer dans quatre compétitions et donc gérer tous ces matchs n’est pas facile, il y a des fatigues, l’effectif n’est pas assez fourni donc c’est tout ce mélange qui nous dérange un peu. On va essayer de remonter la pente en travaillant et continuer dans nos objectifs.

Parlez-nous de votre blessure contractée lors de la rencontre face à coton sport de Garoua, lors du match retour des 1/16e de finale de la Ligue des champions…

 A la 10è minute, j’ai ressenti une douleur, je n’ai pas voulu prendre de risque. Je joue dans une équipe où c’est le rendement que l’on demande et donc je ne peux pas m’amuser avec ce genre match surtout comme c’était à Yaoundé. Il y avait plein de mes anciens coéquipiers qui étaient présents donc je ne vois pas pourquoi j’allais simuler une blessure.

 Depuis votre départ d’Apejes, on constate que vous êtes toujours focalisé du côté du Maghreb ?

Je suis parti d’Apejes en 2015, après j’ai signé au Mouloudia d’Alger malheureusement cette aventure n’a pas été bonne dans la mesure où il y a avait trop de tracasseries. J’ai été obligé de résilier mon contrat. Revenu au Cameroun, j’ai été contacté par un manager pour la Tunisie où j’ai signé avec la JSK  pour un bail de deux ans et demi un club moyen où l’ambiance était plutôt bonne enfant. Ça s’est plutôt bien passé de ce côté. Il voulait m’offrir un autre contrat, je ne voulais plus rester. Après j’ai eu la proposition d’Ismaily, j’ai accepté parce que c’est un club qui avait des grandes ambitions en plus il était qualifié pour la champion league une opportunité donc rêvent plusieurs footballeurs.

Quels sont vos rapports avec le président Aimé Léon Zang ?

J’ai toujours eu de bonnes relations avec le président Lacatus (Aimé Léon Zang, président d’Apejes de Mfou), il n’était pas juste mon président, c’était un grand frère à moi. Il a côtoyé ma famille, mes tantes, on est en contact, on se fait signe et on se prend des nouvelles.

Un mot par rapport au titre décerné par les Sesco Awards ?

C’est toujours agréable de recevoir un titre surtout quand vous vous attendez le moins. Je suis content d’avoir reçu cette distinction malgré que je ne pensais pas pouvoir le recevoir mais comme on dit, tout ce qui est imprévu est agréable.

Un mot par rapport à vos jeunes frères qui attendent toujours le début effectif du championnat ?

Ce n’est pas toujours facile de jouer au Cameroun. Tu peux venir jouer une saison tu as une chance tu t’en vas comme moi, Dieu merci j’ai joué une seule saison au Cameroun j’ai eu la chance  d’avoir un contrat à l’extérieur. Il peut arriver que ça piétine, seulement il faut juste continuer de travailler, il ne faut pas baisser les bras jusqu’à décider de vouloir autre chose si on pense qu’on ne pourra pas arriver avec le football. Il faut toujours continuer car c’est le seule remède.

Interview réalisée par Olivier Dongmo

Regardez Canal 2 | Canal 2 Movies | Equinoxe | STV | CRTV | BoomTV | LTM

Opinion