Eneo suspend l’utilisation des poteaux produits en dehors de son usine de Bafoussam au Cameroun

Cameroun - Energie. Eneo suspend l’utilisation des poteaux produits en dehors de son usine de Bafoussam au Cameroun

| Nous suivre sur facebook | Nous suivre sur twitter |

C’est l’une des annonces principales faites par Joël Nana Kontchou, le DG de la compagnie d’électricité Eneo début mai : « Suspension provisoire de l’utilisation des poteaux non produits par notre usine de Bafoussam, en attendant d’y voir plus clair ».


Pour justifier cette décision, M. Nana Kontchou explique que, l’entreprise a enregistré sur son réseau des morts et des blessés, ce qu’on aurait pu éviter. « Disons-le clairement et avec énergie : aucune excuse ne peut justifier que l’on mette des vies en danger », martèle le directeur général rapporte IC.

L’objectif de cette décision, indique M. Kontchou, est de résoudre la problématique des poteaux bois. « Nous pouvons déjà nous satisfaire de ce que nos efforts communs depuis 2015 ont permis de baisser de 15% le nombre d’incidents liés à ces supports. Nous devons aller plus loin (...). La décision de nous impliquer, de bout en bout, dans le processus de réalisation des réseaux initiés par les démembrements de l’Etat, en vue d’accompagner les divers intervenants pour le respect des normes techniques ».

Eneo compte implanter 6 000 nouveaux poteaux en béton et métalliques en 2018. L’entreprise affirme avoir procédé au remplacement de 200 000 poteaux en bois depuis 2014.

S.A
 

Société