Élections au Cameroun: Les réactions des candidats à la sortie du bureau de vote

Présidentielle 2018. Élections au Cameroun: Les réactions des candidats à la sortie du bureau de vote

| Nous suivre sur facebook | Nous suivre sur twitter |

Les candidats réagissent au micro de Mutations


Paul Biya (Rdpc) : Un sentiment de satisfaction

« Je crois qu’élire un président de la République est un grand devoir pour tous les citoyens. Il y a donc ce sentiment de satisfaction pour le devoir accompli. Et puis je vois que les choses vont bien : il n’y a pas de bagarre, la campagne électorale s’est déroulée dans la sérénité. Je félicite les Camerounais pour cette maîtrise d’eux-mêmes qu’ils ont montrée. Il reste à souhaiter qu’ils gardent cette maîtrise quand on donnera aussi les résultats. Cette élection représente une étape de plus dans le service public que je suis sensé donner en tant que président. Et cela représente pour moi aussi une grande satisfaction, si je suis élu, de voir que le peuple camerounais continue à me faire confiance ».

Akere Muna (Plateforme Fpd/Mrc) : L’avenir se construira ensemble !
 

« Ce jour (hier 07 octobre, Ndlr), j’ai accompli mon devoir de citoyen à l’école bilingue de Bastos A. Merci à tous les Camerounais qui ont fait de même. Merci à tous les représentants du Mrc/Plateforme de la nouvelle République qui sont dans les bureaux de vote. L’avenir se construira ensemble ! ».
 

Garga Haman Adji (Add) : La démocratie, comme un jeu de football

« J’ai entendu qu’il y a certains candidats qui prolifèrent en injures. Nous sommes en démocratie. La démocratie, c’est comme un jeu de football. Vous pouvez avoir des frères jumeaux ; l’un jouant à Barcelone, l’autre au Paris Saint Germain, mais ils restent des frères jumeaux. Pendant le jeu, chacun cherchera à battre l’autre. Et après le jeu, ils se retrouvent dans la même maison paternelle, familiale ».

Joshua Osih (SDF): L’élection n’est pas une histoire de candidat

 « C’est une satisfaction d’avoir accompli mon devoir. Cette élection n’est pas une histoire de candidat. L’enjeu majeur de cette élection, c’est l’avenir de [notre] pays ».

 
Maurice Kamto (Mrc): Une occasion unique

« C’est le jour que nous tous nous attendions pour notre pays, une chance de se hisser parmi les pays démocratiques et à [notre] peuple, une occasion unique de se donner à travers le choix d’un nouveau président de la République ».

 Serge Espoir Matomba (Purs) : Un acte d’honneur, d’engagement et détermination

 « Je suis fier d’avoir exercé mon devoir de citoyen, fier d’avoir participé à la construction du Cameroun. L’acte citoyen que je viens de poser est un acte d’honneur, d’engagement, de choix, de détermination. C’est dans l’amour que nous allons construire ce pays, ce n’est pas dans la division ».


Afanwi Frankline Ndifor (Mcnc): On doit rester calme et en paix

 « Il ne s’agit pas seulement de m’acquitter d’un devoir civique, mais c’est aussi la confirmation de mon leadership au Cameroun. Je suis très content. On doit rester calme et en paix ».
 

Opinion