D’ici à la fin de l’année, les Kadhafi pourraient revenir au pouvoir  en Libye

Libye. D’ici à la fin de l’année, les Kadhafi pourraient revenir au pouvoir en Libye

| Nous suivre sur facebook | Nous suivre sur twitter |

Les prochaines élections présidentielles libyennes qui auront lieu avant la fin de l’année sous l’égide de l’ONU pourraient marquer le retour de Saïf al-Islam Kadhafi, fils du défunt Mouammar Kadhafi, au pouvoir, selon un proche de ce dernier, qui vient d’annoncer sa candidature relate RIA.

Saïf al-Islam Kadhafi, le second fils de Mouammar Kadhafi, sera candidat aux élections présidentielles libyennes qui seront organisées dans le pays d'ici à la fin de l'année sous l'égide de l'ONU. C'est ce qu'a déclaré Aymen Bouras, un proche de Saïf al-Islam, lors d'une conférence de presse tenue, lundi 19 mars, à Tunis, a rapporté le journal Al Sharq Al Awsat.

«Il n'aspire pas au pouvoir au sens traditionnel, mais à sauver la Libye», a déclaré Aymen Bouras. «Son programme comprend une vision politique, sécuritaire et sociale intégrée pour la Libye. Ses mains sont tendues à tous ceux qui veulent du bien pour la Libye au niveau local, régional et international », a-t-il ajouté, en précisant que le candidat et ses soutiens accueilleront favorablement tous les résultats, quel que soit le vainqueur, et prendront part à la vie politique du pays pour reconstruire la Libye.

M.Bouras a précisé que le programme du candidat est centré sur la reconstruction du pays avec l'aide des pays voisins de la Libye, avant de rappeler que «Saïf al-Islam est totalement libre de ses mouvements et jouit de tous ses droits civils, qu'il se trouve actuellement en Libye et qu'il ne l'a pas quittée». Et d'ajouter que « le fils de Kadhafi s'adressera directement aux Libyens dans les prochains jours pour annoncer son programme électoral».

De son côté, l'avocat du candidat, Khaled el-Ghouil, a déclaré que son client déposerait son dossier de candidature «à l'ouverture de la période de dépôt des dossiers de candidatures», avant de préciser «que les Libyens ont le droit de choisir», a rapporté la quotidien Al Sharq Al Awsat.

Saïf al-Islam Kadhafi est la deuxième personnalité politique à avoir annoncé sa candidature aux élections présidentielles libyennes, après, le mois dernier, Arif Ali Al Nayedh, ancien ambassadeur de Libye aux Émirats Arabes Unis, a rappelé Al Sharq Al Awsat.

Opinion