Lundi le 11 Décembre 2017 16:45:56 cameroun24.net Société

Lutte contre Boko Haram. Deux morts dans un attentat-suicide à l’Extrême-Nord Cameroun

Deux personnes ont trouvé la mort lundi matin dans la localité camerounaise de Kerawa (Extrême-Nord), au cours d’un attentat-suicide attribué à la secte islamiste Boko Haram, selon un bilan provisoire recueilli par APA de source sécuritaire.

| Nous suivre sur facebook | Nous suivre sur twitter |


Les circonstances de cet acte terroriste n’ont pas été indiquées, mais il apparaîtrait, selon la même source, que les kamikazes, dont le nombre reste également à déterminer, se soient introduits dans un lieu de prière au moment où les fidèles s’y amassaient.

Le dernier attentat terroriste enregistré à Kerawa, localité adossée à la frontière avec le Nigeria et qui avait fait trois morts, remonte à fin juin 2017, et le plus meurtrier (une trentaine de morts et 141 blessés), survenu avait eu lieu en début septembre 2015.

L’on note que les assauts du mouvement jihadiste, jadis quasi-quotidien, se sont raréfiés ces derniers mois dans l’Extrême-Nord camerounais, voire dans la zone du lac Tchad.

Le 16 novembre un certain Abba Goroma, alias «Abba Adam» alias «Alhadji Hassan», présenté comme un ex-patron de Boko Haram des secteurs de Banki et de Kumshé, également frontaliers du Nigeria, a été arrêté par l’armée dans la localité de Kodek en compagnie de quatre de ses gardes du corps et transféré dans la capitale du pays, Yaoundé.