Deux morts dans un attentat suicide  dans la localité camerounaise d’Amchidé

Lutte contre Boko Haram. Deux morts dans un attentat suicide dans la localité camerounaise d’Amchidé

| Nous suivre sur facebook | Nous suivre sur twitter |

Deux kamikazes, présumées membres de la secte islamiste Boko Haram, se sont fait exploser dans la nuit de jeudi à vendredi au quartier Ouro-Kessoum situé dans la localité camerounaise d’Amchidé, relate APA citant des sources sécuritaires.


En dehors de ces «bombes humaines», l’attentat-suicide a également fait deux blessés parmi les civils, qui selon des témoignages concordants visait une zone de grande concentration humaine.

Quelques heures auparavant, ce sont quatre personnes, dont une jeune kamikaze, qui ont trouvé la mort à Gangawa, situé non loin de là, lors d’une incursion de Boko Haram.

Depuis août 2014, constate-t-on, le mouvement jihadiste caresse le rêve d’investir cette zone, présentée comme l’une des deux portes d’entrée du nord-est du Nigeria vers l’Afrique centrale et le Tchad et d’où il peut espérer du ravitaillement.

Société