Jeudi le 30 Novembre 2017 02:05:18 cameroun24.net Société

Cameroun - Consommation. Des astuces pour une bonne vérification des compteurs électriques

Des cadres du Mincommerce se forment à la vérification de ces instruments de mesure de la consommation d’énergie dans le cadre d’un atelier ouvert hier à Yaoundé.

| Nous suivre sur facebook | Nous suivre sur twitter |



Des factures d’électricité dont le prix fluctue de manière inexplicable sur plusieurs mois. C’est l’une des difficultés majeures que rencontrent les abonnés d’Eneo et à l’heure actuelle, la société nationale distributrice d’énergie électrique est en pleine crise de confiance avec ses consommateurs.

Eu égard à cette situation, le Premier ministre chef du gouvernement a instruit le ministère du Commerce (Mincommerce), de procéder, en relation avec les administrations concernées, aux vérifications métrologiques des compteurs d’énergie.

C’est dans cette lancée que le ministère du Commerce (Mincommerce), en collaboration avec la délégation de l’Union européenne à travers le Programme d’appui à la compétitivité de l’Economie camerounaise (Pacom) organise depuis hier à Yaoundé, une formation sur la vérification des compteurs d’énergie électrique.

Pour Achille Bassilekin III, secrétaire général de ce département ministériel, cette formation apparaît comme l’expression d’une dynamique nouvelle dans la mise en place d’un système de métrologie légal performant au Cameroun. En ouvrant l’atelier, il a précisé que :

« c’est une occasion d’imprégnation aux bonnes pratiques dans le cadre du contrôle métrologique des compteurs d’énergie électrique. Elle permettra aux participants d’exploiter un constat de vérification des instruments en question ».

Durant cinq jours, les cadres du Mincommerce seront édifiés sur les exigences métrologiques des compteurs et les procédures de vérification.

D’après Dengler Philip, conseiller technique principal chargé de l’infrastructure qualité au sein de l’Organisation des nations unies pour le développement industriel, il s’agira de former des personnes qui iront sur le terrain vérifier l’état des compteurs.

En effet, un compteur s’use avec le temps. Il faudra donc voir si ceux que les cadres formés iront inspecter mesurent parfaitement la consommation d’énergie.

A cet effet, ils effectueront au préalable des séances pratiques sur les kits de certification des compteurs acquis récemment par le ministère.

Michèle FOGANG