Dans un contexte de défis sécuritaires, l’Union européenne exprime son soutien aux journalistes camerounais

Cameroun - Communication. Dans un contexte de défis sécuritaires, l’Union européenne exprime son soutien aux journalistes camerounais

| Nous suivre sur facebook | Nous suivre sur twitter |

A l'occasion de la Journée internationale de la fin de l'impunité pour les crimes commis contre des journalistes, la délégation de l’Union européenne (UE) à Yaoundé a exprimé le 2 novembre son soutien aux journalistes camerounais écrit IC.

L’UE au Cameroun explique son soutien aux journalistes pour qu’ils puissent « exercer leur métier, essentiel pour la vie démocratique du pays, sans subir aucune forme d’intimidation et d'harcèlement, y compris la détention arbitraire, affectant leur indépendance et leur liberté d'expression ». Ceci est d'autant plus pertinent, d’après l’UE, eu égard au contexte post-électoral actuel, à la crise dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest du pays, ainsi qu'aux défis sécuritaires dans la partie septentrionale du pays.

Le message de l’UE est dans la même veine que celui de la Haute représentante, Federica Mogherini (photo), qui a déclaré ce 2 novembre, au nom de l'Union européenne : « En cette période où la désinformation gagne du terrain, la sécurité des journalistes doit être garantie pour leur permettre de promouvoir la communication d’informations correctes pour le bien et dans l’intérêt de tous nos citoyens ».

L’Union européenne a affirmé qu’elle continuera de recourir à tous les instruments financiers et de politique extérieure appropriés pour améliorer la qualité du journalisme, l’accès aux informations publiques et la liberté d’expression. Elle continuera à financer le Centre européen pour la liberté de la presse et des médias (ECPMF) et à fournir une protection ciblée au moyen de programmes en faveur des défenseurs des droits de l’Homme.

S.A

Culture