Cyclisme: Qui succèdera à Nikodemus ?

Cameroun - Cyclisme. Cyclisme: Qui succèdera à Nikodemus ?

| Nous suivre sur facebook | Nous suivre sur twitter |

Le départ de la 15e édition du Tour cycliste international du Cameroun sera donné demain à Pouma.



Ce samedi, pas de faux départ à Pouma. De l’effervescence, il y en aura. La ville sera le point de départ d’un périple de 949,6 km scindés en huit étapes sillonnant cinq régions. Il s’agit du Centre, du Sud, du Littoral, du Sud-Ouest et de l’Ouest.

Un échantillon du panorama pluriel du Cameroun qui, durant neuf jours, va faire appel à des profils topographiques variés. Puncheurs, rouleurs, grimpeurs et sprinteurs du peloton se retrouveront dans un parcours épousant leur spécialité.

10 équipes ont confirmé leur participation dans un peloton de 60 coureurs. L’équipe de la République démocratique du Congo et celle de Sovac Atura Four Ever d’Algérie ne seront pas sur la ligne de départ. Tout comme Nikodemus Holler, le vainqueur allemand de la dernière édition.

Pour le reste, on retrouve des formations étrangères habituées de la boucle camerounaise. A l’instar des Slovaques de Bankla Banska Bystrica, des Hollandais de Global Cycling, des Français de Club de la défense, du Rwanda et de la Côte d’Ivoire présents sur le Tour en 2017. Le casting est complété par le Congo, le Gabon et Martigues Sport Cyclisme (France).

Et le Cameroun ? Il sera représenté par l’équipe nationale du Cameroun et  Snh Vélo Club. Ces deux équipes devront se frotter à la concurrence venue d’Europe mais aussi d’Afrique. Il n’est plus à rappeler la démonstration rwandaise lors de la récente Tropicale Amissa Bongo.

L’équipe nationale sort fraîchement du Tour du Bénin au cours duquel il s’est classé troisième au classement général par équipe. Samedi dernier à Douala au Grand prix de l’Unité, Clovis Kamzong Abessolo de Snh Vélo Club s’est adjugé l’épreuve.

Toutes ayant achevé la reconnaissance du parcours, les formations camerounaises attendent de pied ferme la concurrence étrangère. Après deux années de disette, les Lions du vélo entendent bel et bien revêtir le maillot jaune le 3 juin prochain au Boulevard du 20 mai.

Yannick ZANGA
 

Sport

Lire aussi