Cemac : Le Cameroun dispose de 41% de la masse monétaire de la zone, soit 4 398,8 milliards FCFA sur 10 602,9 milliards en 2017.

Cameroun - Finance. Cemac : Le Cameroun dispose de 41% de la masse monétaire de la zone, soit 4 398,8 milliards FCFA sur 10 602,9 milliards en 2017.

| Nous suivre sur facebook | Nous suivre sur twitter |

La Banque des Etats de l’Afrique centrale (Beac) informe que, la masse monétaire de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac) est de 10 602,9 milliards FCFA à fin décembre 2017. En 2016, cette masse était de 10 645,4 milliards FCFA. Soit, un repli de 0,4% entre les deux périodes.



Dans le détail, l’on note que le Cameroun dispose de 41% de la totalité de la masse monétaire de la Cemac, soit un montant de 4 398,8 milliards FCFA en 2017, contre 4 163,05 milliards l’année précédente. Cela fait une expansion de 5,7%.

La Centrafrique, elle, connaît une croissance de la masse monétaire de 12,3 % (307,4 milliards FCFA en 2017 contre 273,68 milliards l’année d’avant). Cette performance, selon la Beac, est en lien avec sa contrepartie externe (18,3 points), consécutive aux paiements réguliers des salaires dans la fonction publique et dans le cadre des travaux à Haute Intensité de Main-d’œuvre (THIMO) sur financements extérieurs informe IC.

Le Congo vit une baisse de la masse monétaire de 10,4 %, portée essentiellement par sa contrepartie externe. Ainsi, ce pays affiche un montant de 1 766, 14 milliards FCFA en décembre 2017 contre 1 971, 83 milliards au cours de la même période en 2016.

La banque centrale relève que le Gabon connaît une contraction de la masse monétaire de 3,8 %, due à la contribution négative du crédit intérieur (-3,2 points) que la contrepartie externe n’a pas pu compenser (4,3 points).

En 2017, le pays affiche une masse monétaire de 2 004,78 milliards FCFA, contre 2 084, 523 milliards au cours de l’exercice précédent.

La Guinée équatoriale, quant à elle, affiche une augmentation de 1,0 % de la monnaie au sens large, portée essentiellement par la contribution positive du crédit intérieur (11,0 points). Ceci, malgré la contribution négative des avoirs extérieurs nets (-7,5 points).

Ainsi, la Guinée équatoriale a une masse monétaire de 1 193, 396 milliards FCFA en 2017 contre 1 181, 61 milliards en 2016.

Le Tchad, enfin, connaît une diminution de la masse monétaire de 3,0 %, pour se fixer à 895,8 milliards FCFA, imputable au crédit intérieur (- 3,3 points). En 2016, la masse monétaire de ce pays se situait à 923,82 milliards FCFA.

Sylvain Andzongo

Société