Lutte contre Boko Haram. Cameroun : Deux kamikazes tués dans l’Extrême-Nord

| Nous suivre sur facebook | Nous suivre sur twitter |

Un kamikaze a été abattu par des éléments du Bataillon d’intervention rapide (BIR) et un autre tué dans l’explosion de sa propre bombe, dimanche matin dans la localité camerounaise de de Kordo, au cours d’une incursion attribuée à la secte islamiste Boko Haram, informe APA citant une source sécuritaire.


Bien que les circonstances de l’attentat manqué n’aient pas été précisées, les premiers constats laissent croire que les deux terroristes sont arrivés à l’aube dans cette petite ville située à proximité de la frontière avec le Nigeria.

Le dernier attentat enregistré à Kordo, impliquant deux kamikazes et qui a fait deux morts, remonte à fin décembre 2017.

La dernière incursion signalée, qui survient à la suite d’une série d’actes similaires enregistrés ces dernières semaines, survient alors que samedi soir, au cours de son traditionnel message à la jeunesse du pays le chef de l’Etat, Paul Biya, a déclaré que «la capacité de nuisance de Boko Haram a été considérablement réduite, grâce à l’action conjuguée des forces de défense et des populations camerounaises».

Société