Cameroun : Des braconniers tuent six militaires

Cameroun - Environnement. Cameroun : Des braconniers tuent six militaires

| Nous suivre sur facebook | Nous suivre sur twitter |

Six éléments du Bataillon d’intervention rapide (BIR), une unité d’élite de l’armée camerounaise ainsi que leurs deux accompagnateurs, ont été tués dans la nuit de jeudi à vendredi par des «braconniers soudanais» dans le parc national de Bouba Ndjidda (Nord), relate APA, samedi, citant des sources sécuritaires.

Les victimes avaient été dépêchées sur place par leur hiérarchie, elle-même alertée par des sources civiles de la présence d’hommes à cheval dans la zone.
 
Une deuxième patrouille du BIR, venue en renfort, s’est également heurtée aux mêmes braconniers qui ont réussi à prendre la poudre d’escampette, laissant sur place près de 500 munitions ainsi que des boîtes de chargeurs.

En février 2012, le gouvernement camerounais avait déjà fait état de la découverte d’au moins 500 carcasses d’éléphants à Bouba Ndjidda, abandonnées par des braconniers soudano-tchadiens équipés d’armes lourdes et à la recherche de pointes d’ivoire.

Le parc de national de Bouba Ndjidda, dont certaines parties sont difficiles d’accès et qui s'étend sur une superficie de quelque 220.000 hectares, abrite plusieurs espèces d’animaux et d’oiseaux en voie de disparition.

En décembre 2012, le gouvernement y avait déployé plus de 600 soldats, après un massacre de plus de 300 éléphants.

 

Société

Lire aussi