Mercredi le 11 Octobre 2017 06:34:42 Priscille G. Moadougou | Cameroon-tribune Sport

CAN 2017 Volley-ball. Cameroun - Botswana: une victoire pour démarrer

Les Camerounaises se sont imposées sur le score de 3 sets à 0 samedi soir au Paposy.

| Nous suivre sur facebook | Nous suivre sur twitter |


Pour une entrée en compétition, la sélection nationale de volley-ball féminin a réussi un « sans faute » samedi soir au Palais polyvalent des Sports de Yaoundé. Face au Botswana, le Cameroun a gagné par 3 sets à 0 son premier match dans ce championnat d’Afrique de volley-ball féminin. «C’était un match compliqué parce ce qu’il s’agissait de notre entrée en compétition. La victoire était très importante pour nous», a confié Christelle Nana Tchuidjang, la capitaine du Cameroun, à la fin de la rencontre.


D’ailleurs, dès l’entame du premier set, le Bostwana s’avère une équation difficile à résoudre. Au regard de l’étroitesse du score : 25-22 et du temps mis : 23 minutes; on comprend que le Cameroun a eu du mal à rentrer dans le match. «Je suis content du jeu produit par les filles. Nous savions que ça n’allait pas être facile contre le Cameroun, nous avons essayé de nous surpasser», a reconnu Kabo Netshinogang, l’entraîneur du Botswana.


Aux deuxième et troisième sets, les Camerounaises seront plus présentes et s’imposeront plus facilement par 25-11 en 21 minutes et 25-17 en 22 minutes.  «Ça a été très laborieux. Le plus important, c’est la victoire. Il y a trop de pression sur les filles. J’espère qu’après cette victoire, elles seront moins stressées et plus libérées», envisage Jean René Akono, l’entraîneur du Cameroun. «Je pense qu’on jouera mieux la prochaine fois », poursuit-il.
Et la prochaine fois, c’est ce soir contre l’Algérie. L’une des grosses pointures du volley-ball féminin sur le continent. «Les deux prochains matches seront très difficiles parce que nous allons jouer contre les meilleures du continent que sont l’Algérie et l’Egypte», reconnaît le coach du Cameroun. Après la journée de repos dont les Camerounaises ont bénéficié hier, elles seront plus fraîches face aux Algériennes qui sont entrées en compétition hier soir face aux Egyptiennes [Ndlr. Au moment où nous mettions sous presse, le match n’était pas encore terminé]. Au-delà de la fraîcheur, les automatismes doivent être au rendez-vous, dans l’espoir surtout de ne pas laisser l’adversaire prendre une grande avance au score. A noter que la cérémonie d’ouverture protocolaire s’est déroulée en début d’après-midi en présence notamment du ministre des Sports et de l’Eductaion physique, Bidoung Mkpatt, et du président de la Confédération africaine de volleyball, l’Egyptien Amr El Wani.