Cameroun - Gouvernance. Cameroun: L'Union européenne plaide pour l'indépendance du contrôle des finances publiques

| Nous suivre sur facebook | Nous suivre sur twitter |

Hans-Peter Schadek, chef de délégation de l'Union européenne (UE) au Cameroun a coprésidé, le 16 avril à Yaoundé, la cérémonie de lancement d’un cycle de formations à l’intention des magistrats et des cadres de la Chambre des comptes du Cameroun informe IC.


Les formations délivrées à ces hommes de loi portent sur les techniques générales de contrôle externe, les  nouvelles normes ISSAI (normes internationales de contrôle externe) et l’audit externe des institutions bancaires et financières. Ce dernier volet est justement un engagement du Cameroun auprès du Fonds monétaire international. Dans ce sens, les autorités camerounaises ont convenu de former un certain nombre de magistrats en matière de résolution de contentieux bancaires. Suite à cela, ils seront alors affectés aux principaux centres d’affaires du pays, avant décembre 2018.

Hans-Peter Schadek a plaidé pour l'indépendance du contrôle des finances publiques au Cameroun. « Une institution supérieure de Contrôle, indépendante, efficiente et efficace joue un rôle moteur dans le développement d'un État moderne en renforçant la transparence, l’ouverture et la culture de la responsabilité en matière de gestion des fonds publics.», a déclaré le diplomate européen.

M.Schadek a rappelé aux magistrats que l’Union européenne appuie financièrement et techniquement la Chambre des comptes du Cameroun, depuis 2012. Ce soutien à la formation, d'un montant de 130 millions FCfa, s’inscrit dans les opérations d’appui budgétaire de l’Union européenne, sur la période 2017-2020. Une première enveloppe, d'un montant de 19,5 milliards FCfa, a déjà été débloquée à la fin de l'année 2017.

S.A
 

Société