Boko Haram libère les filles de Dapchi

Lutte contre Boko Haram. Boko Haram libère les filles de Dapchi

| Nous suivre sur facebook | Nous suivre sur twitter |

La milice Boko Haram a libéré les 100 écolières de la ville de Dapchi, kidnappées dans le nord-est du Nigeria, il y a plus d'un mois.


    Les filles ont été ramenés dans neufs véhicules à 8h. J'ai une liste des filles manquantes avec moi. Mais pour l'instant nous savons qu'au moins une d'entre elles est décédée. Elles n'étaient accompagnées d'aucune force de sécurité. Leurs ravisseurs les ont juste déposées et sont partis, sans parler à personne
    Bashir Manso, hef d'un groupe de soutien aux parents des élèves enlevés

Des combattants présumés du groupe de Boko Haram affiliés au groupe de l'Etat Islamique avaient mené le 19 février un raid sur le pensionnat de l'école pour filles de Dapchi (Etat de Yobe) et étaient repartis avec 110 jeunes filles âgées de 10 à 18 ans relate BBC.

Mardi, Amnesty International a accusé l'armée nigériane d'avoir été informée des déplacements de combattants dans la région de Dapchi juste avant ce kidnapping de masse, mais de n'avoir pas réagi à temps.

Le kidnapping des filles de Chibok s'est déroulé dans des circonstances quasi identiques à celui des lycéennes de Chibok, en avril 2014.

Plus de 200 lycéennes ont été enlevées déclenchant une vague d'émotion mondiale.

Une centaine d'entre elles se sont échappées ou ont été libérées aux termes de négociations avec le gouvernement.

Opinion