Bertoua fait sa toilette pour accueillir le FENAC 2018

FENAC 2018. Bertoua fait sa toilette pour accueillir le FENAC 2018

| Nous suivre sur facebook | Nous suivre sur twitter |

A quelques jours de ce grand rendez-vous culturel, prévu du 16 au 22 juillet prochain, l’effervescence monte dans la capitale régionale de l’Est.



Bertoua fait sa toilette ces derniers jours pour le Festival national des Arts et de la Culture (FENAC). L’effervescence est montée d’un cran dans toute la ville, qui veut se présenter à ses visiteurs sous son meilleur jour informe CT.

Parmi eux, un illustre hôte : le Premier ministre, chef du gouvernement et représentant personnel du chef de l’Etat à la cérémonie d’ouverture. Nettoyage par-ci, couche de peinture par-là, travaux de voiries…

C’est donc le branle-bas. La ville se refait une beauté. On se rapproche à grands pas de l’évènement et Bertoua s’est déjà parée de banderoles.

Sur les différents chantiers, des assurances sont données quant au respect des délais. Florent Ribouem à Moungam, le secrétaire général de la région, reconnaît que jusqu’ici tout se déroule sans faille. L’hymne du FENAC est d’ailleurs déjà composé.

Il est intitulé en langue baka « Doh mou », c'est-à-dire bienvenue au FENAC 2018. Pour ce qui est du monument, tout évolue aussi à un rythme normal. Les chefs traditionnels de la région de l’Est sont en ordre de bataille, pour offrir un spectacle digne d’intérêt.

Sa majesté Aïba Ngari, chef traditionnel du canton gbaya à Bertoua, a souligné que ce festival est une opportunité réelle qui permet aux cultures de la région de ressusciter les traditions jusqu’ici mises en veilleuse.

Quant à l’arrivée des délégations, le ministre Mouelle Kombi a assuré que des mesures ont été prises pour qu’elles puissent arriver à bon port et assurer leur plan de travail. La cérémonie d'ouverture sera présidée lundi prochain par le Premier ministre, chef du gouvernement, représentant personnel du chef de l'État.
 
Pierre CHEMETE
 

Culture

Lire aussi