Cameroun - Réligion. Au Cameroun, la Tabaski sous le signe de la paix et de l’unité

cameroun24.net Le 12 aout 3228 Culture Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Des appels à la paix et à l’unité ont dominé les prédications à l’occasion de la célébration ce dimanche de la fête de la Tabaski au Cameroun.


Très tôt dans la matinée, aidés par le soleil plutôt au rendez-vous aujourd’hui après cinq jours ininterrompus de la pluie à Douala, des milliers de fidèles musulmans ont pris d’assaut les mosquées et autres lieux de prière aménagés pour la circonstance, pour réaffirmer leur foi à Allah.

A la mosquée Centrale de Douala où se sont donné rendez-vous des centaines de personnes, l’imam Malick Farouk a invité les musulmans et les non musulmans à préserver la paix, et à œuvrer sans relâche pour l’unité des enfants de Dieu écrit APA.

« Nous appelons les Camerounais en général et la communauté musulmane en particulier à promouvoir l’unité nationale, la sécurité et le vivre ensemble », a-t-il indiqué.

Raison pour laquelle des intentions de prières ont été adressées dans ce sens à travers le pays, question de permettre aux enfants de ce pays de « préserver ces acquis qui n’ont pas de prix », a-t-il insisté.

Des propos qui rejoignent ceux de Bouba Goï Goï, imam de la mosquée du Complexe islamique de Tsinga, pour qui « notre pays traverse une crise, et c’est pour cela que nous insistons toujours sur le sujet ».

En tout état de cause, les prédicateurs ont prié pour la paix dans le monde entier, pour que des enfants de Dieu cessent de s'entre-tuer et de s’autodétruire.

« Nous prions Allah afin de nous préserver du mal, de préserver nos familles, notre société et notre pays tout entier », a ajouté le guide religieux.

Dans les différentes prêches, il a a été rappelé la signification de la fête du sacrifice où Abraham, obéissant à Dieu a voulu sacrifier son fils Ismaël et juste au moment où il approchait son couteau de son fils, une voix l’arrêta : « Ô Abraham ! Tu as réalisé ce que tu avais vu en songe. C’est ainsi que nous récompensons les bienfaisants. »

Cette soumission et cette confiance absolue en Dieu que commémorent chaque année des millions de musulmans.

Mbog Achille

Regardez

SUR LE MEME SUJET : Cameroun - Réligion

DANS LA MEME RUBRIQUE : Opinion

Facebook

ENTREZ VOTRE COMMENTAIRE





Saisissez ce code CAPTCHA code dans la zone de texte ci-dessous

LES COMMENTAIRES

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Lire aussi

  • Les pistes de solution pour amener les médias camerounais à promouvoir la « conscience nationale » explorées par le gouvernement

    Le sujet relatif au patriotisme dans les médias camerounais était à l’ordre du jour du conseil de cabinet, tenu le 31 octobre dernier à Yaoundé.

  • Le rappeur et proche de Sofiane, Samat s'est fait tuer !

    Samat abattu sur le parking du McDo de Garges !

  • Bafoussam : pourquoi je ne tontine pas

    Je me sens très mal à l’aise face à cette solidarité à symétrie variable. 3000 morts dans le NOSO, pas un artiste pour dire stop ça suffit, pour prendre position, pour s’indigner à part nous balancer des...

  • Le nouveau top management du CEPER limoge Charles Etoundi et son épouse

    L’ancien membre du gouvernement et président du conseil d’administration de cette entreprise depuis près d’une vingtaine d’années, vient d’être débarqué par les nouveaux dirigeants.

  • Convertisseur

    Meteo Yaoundé