Cameroun - Transports. Après le port de Douala, Bolloré-Maersk met le cap sur Kribi

cameroun24.net Le 11 septembre 195 Société Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Alors que leur successeur sera connu dans les prochains jours au terminal à conteneurs du port de Douala, les deux mastodontes du transport maritime mondial jettent leur dévolu sur le port de Kribi relate Ecomatin.

Le duo perdant du terminal à conteneurs du port de Douala-Bonabéri, sera donc à  nouveau acteurs majeurs de la logistique au port de Kribi. Mais cette fois, pour des rôles différents. Pendant que le groupe français Bolloré y est déjà présent à travers le consortium Bolloré-CHEC-CMA CGM qui gère le terminal à conteneurs du port en eau profonde de Kribi, l’armateur danois Maersk annonce y faire quatre escales, au cours des prochains jours, sur le terminal à conteneurs du port en eau profonde de Kribi. Une infrastructure portuaire mise en service au mois de mars 2018. La première escale du leader mondial du fret maritime dans cette nouvelle infrastructure portuaire a été assurée par le bateau baptisé Maersk Newport. Parti de Durban (Afrique du Sud) pour Pointe Noire (Congo), ce navire a mouillé au port en eau profonde de Kribi, le 2 août 2019, apprend-on officiellement.

Selon les responsables du Port autonome de Kribi (PAK), l’entreprise publique chargée de la gestion de la plus grande plateforme portuaire du Cameroun, « ces escales exploratoires, qui préfigurent l’ouverture de nouvelles liaisons maritimes tant à l’import qu’à l’export, témoignent à souhait de l’attractivité de la plateforme portuaire de Kribi, et de son positionnement en tant que place logistique maritime de référence en Afrique centrale et même au-delà ». En effet, en 12 mois d’activités sur le terminal à conteneurs du PAK (long de 350 mètres), KCT, entreprise contrôlée par le consortium Bolloré-CHEC-CMA CGM, revendiquait déjà la manutention de près de 165 000 conteneurs équivalents 20 pieds, aussi bien à l’import-export qu’en transbordement. Cette performance devrait s’améliorer au cours de cette 2ème année d’activités, au regard non seulement de l’intérêt que lui accordent désormais des armateurs tels que Maersk, mais aussi en raison de la politique de baisse des tarifs mise en œuvre, afin de rendre la plateforme de Kribi plus attractive et compétitive.

En effet,  Maersk, leader mondial du transport maritime, joue un rôle capital dans les échanges commerciaux entre le Cameroun et le reste du monde. Ce groupe danois contrôle à lui tout seul 40 % du fret maritime à destination et au départ du Cameroun. L’empreinte de Maerk sur le transport maritime en direction et au départ du Cameroun s’est davantage renforcée au cours du mois de septembre 2019. En effet, en plus du port de Douala, dont l’armateur danois contrôle le terminal à conteneurs avec Bolloré et des nationaux, le numéro un mondial du transport maritime a jeté l’ancre au port de Kribi, mis en service en mars 2018 dans la région du Sud du Cameroun.
 

Regardez

SUR LE MEME SUJET : Cameroun - Transports

DANS LA MEME RUBRIQUE : Société

Facebook

ENTREZ VOTRE COMMENTAIRE





Saisissez ce code CAPTCHA code dans la zone de texte ci-dessous

LES COMMENTAIRES

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Lire aussi

  • Un magistrat adresse une lettre ouverte à Paul Biya sur les fraudes à l’Enam

    Rattaché au service du contentieux administratif, il dénonce à ciel ouvert certaines pratiques des autorités en charge de l’organisation des concours administratifs écrit Ecomatin.

  • Plus de 1,1 million de personnes victimes d'insécurité alimentaire au Cameroun

    La secte Boko Haram, les refugiés venant de la République Centrafricaine et du Nigeria, et la crise qui sévit dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest ont sérieusement impacté l’économie du Cameroun...

  • Une journaliste kidnappée au Nord-Ouest du Cameroun

    Pamela Miyé, journaliste de formation, chef service commercial de la Société de presse et d’édition du Cameroun (Sopecam) agence de Bamenda demeure encore entre les mains de ses ravisseurs révèle le quotidien...

  • Préparation d'une campagne d’identification des occupants des logements sociaux de la Société immobilière du Cameroun

    Ahmadou Sardaouna, le nouveau directeur général (DG) de la Société immobilière du Cameroun (SIC), annonce qu’une campagne d’identification des locataires des logements SIC va débuter le 23 septembre prochain...

  • Convertisseur

    Meteo Yaoundé