Agression mortelle d'un universitaire guinéen en marge de la finale de la CAN

Can 2019. Agression mortelle d'un universitaire guinéen en marge de la finale de la CAN

| Nous suivre sur facebook | Nous suivre sur twitter | Revoir un Programme TV | Grille des Programmes TV | Où Vendre au Cameroun | Où Danser au Cameroun | Où Dormir au Cameroun |

La justice française a ouvert une enquête sur la mort de Mamadou Barry, qui a été agressé vendredi soir près de Rouen (ouest), peu avant la finale de la Coupe d'Afrique des nations (CAN) rapporte BBC.



L'Agence France-Presse (AFP) affirme, en citant la presse guinéenne, que Mamoudou Barry a été agressé dans la banlieue de Rouen par des supporters de l'Algérie, qui affrontait le Sénégal en finale de la CAN 2019 au Caire, en Egypte.


Pris en charge par les secours, la victime a été hospitalisée à Rouen où elle est décédée samedi.

"Tout est mis en œuvre pour identifier et interpeller l'auteur de l'agression qui a coûté la vie à #MamadouBarry. Il appartiendra à la Justice de faire toute la lumière sur cet acte odieux", a écrit sur Twitter le ministre français de l'Intérieur, Christophe Castaner.

"Mes premières pensées vont à ses proches dont je partage l'émotion et l'indignation", ajoute M. Castaner.

"Les investigations sont en cours. Les auditions et vérifications devraient permettre de préciser le déroulement des faits", rapporte l'AFP, citant le procureur de Rouen, Pascal Prache.

Mamoudou Barry était chercheur à l'Université de Rouen Normandie.

Il avait soutenu une thèse de droit sur les "Politiques fiscales et douanières en matière d'investissements étrangers en Afrique francophone", le 27 juin à Rouen.


"On ne sait pas si c'est un Algérien"

Mamoudou Barry rentrait chez lui en voiture avec son épouse vendredi vers 20H30, a raconté à l'AFP Kalil Aissata Kéita, enseignant chercheur à l'Université de Rouen Normandie, lui aussi Guinéen et "ami proche" de la victime.

La victime a été rouée de coups avant d'être "projetée sur le goudron par un individu de type maghrébin", a dit M. Kéita à BBC Afrique.

Mamadou Barry était âgé de 31 ans, marié et père d'une fille, selon l'Université de Rouen Normandie.

Un autre homme a été poignardé au cours d'une bagarre à Trafalgar Square, à Londres, où des supporters algériens fêtaient leur victoire à la CAN.

La victime âgée d'une vingtaine d'années a été transportée à l'hôpital, mais sa vie n'est pas en danger, selon la police britannique.

Les policiers affirment qu'il n'y a pas eu d'arrestations liées à cette agression.

Regardez Canal 2 | Canal 2 Movies | Equinoxe | STV | CRTV | BoomTV | LTM

Sport

Lire aussi