Affaire Cathy Toulou Elanga: La réponse du candidat Garga Haman Adji

Cameroun - Communication. Affaire Cathy Toulou Elanga: La réponse du candidat Garga Haman Adji

| Nous suivre sur facebook | Nous suivre sur twitter |

Le président de l'ADD s'est exprimé dans les colonnes du quotidien privé Mutations


« J’ai été invité lundi dernier par le Dg, Charles Ndongo, à participer à cette émission, alors que j’étais en déplacement en Afrique de l’Ouest. Le directeur général de la Crtv m’a dit que je serais uniquement en face de Jacques Fame Ndongo. J’ai marqué mon accord, parce que j’ai estimé qu’à défaut d’avoir comme vis-à-vis le candidat Paul Biya, que je n’ose pas inviter, vu son statut de chef de l’Etat, Fame Ndongo est membre du bureau politique, secrétaire à la communication du Rdpc et ministre en fonction

Je suis parti de l’Aéroport international de Yaoundé Nsimalen directement pour le siège de la Crtv. Grande a été ma surprise de constater qu’on a également invité le maire de Buea et le premier vice-président de l’Udc [Union démocratique du Cameroun, ndlr].

J’ai alors fait observer au présentateur qu’il y’avait quelque chose qui ne tournait pas rond. Si l’Udc est représentée par son vice-président, l’Add peut également être représentée par son secrétaire général.

Dans une moindre mesure, je peux tolérer la présence sur le plateau du maire de Buea, le sujet sur la crise anglophone étant à l’ordre du jour. C’est sur ces entrefaites que Sam Baka et, sur décision de la Crtv, Patrick Ekema, sont priés de se retirer

Rendu en mi-temps de l’émission, le présentateur invite sur le plateau une dame que je ne connais pas et qui, déclare-t-il, elle va signer la chronique des réseaux sociaux. J’ai tout de suite cru à une jonglerie, à un piège.

L’idée qui m’a traversé l’esprit est qu’il s’agit d’une militante de l’Udc, qu’on tente de substituer à Sam Baka. Sinon, pourquoi ne s’est elle pas assise à côté d’Aimé Robert Bihina pour présenter sa rubrique ? Je répète que l’émission devait se résumer à un face-à-face entre Fame Ndongo et moi.

J’ai donc demandé qu’on éconduise la dame. Je suis surpris que le jour d’après, les gens déplacent le débat sur le terrain de la religion ou du féminisme. Ces gens-là ont tous tort ! Je respecte tous les êtres humains, hommes comme femmes. Je suis marié. J’ai une mère et des filles dont l’une est journaliste »

GARGA HAMAN ADJI

Opinion