3e trimestre: La dernière ligne droite de l'année scolaire 2017-2018

Cameroun - Education. 3e trimestre: La dernière ligne droite de l'année scolaire 2017-2018

| Nous suivre sur facebook | Nous suivre sur twitter |

Les élèves du primaire et du secondaire ont repris hier le chemin de l’école pour le compte du 3e trimestre placé sous le signe de la détermination rapporte CT.


Il n’y a plus de temps à perdre pour Monique Ngagou Ngami, enseignante d’histoire et géographie au lycée bilingue d’Ekorezok, une bourgade de la ville de Yaoundé. Hier, lundi 16 avril, jour de rentrée du troisième trimestre, l’enseignante a promis de mettre les bouchées doubles pour achever son programme d’ici peu. Devant les élèves de la 3e espagnole visiblement attentifs à son cours, elle vient d’amorcer le dernier chapitre de son programme de géographie.

« Je suis consciente qu’il reste à peine neuf semaines de cours aux élèves avant le début des examens. C’est pourquoi, il est nécessaire de terminer tout le programme et d’enchaîner avec les révisions. Ceci, afin de mieux les préparer pour les examens », déclare-t-elle. C’est qu’avec la reprise des cours, la plupart des élèves placent ce trimestre, le plus court de l’année, sous le signe de la détermination. Car, c’est en cette période que tout se joue. « Nous entamons le dernier virage. Ça passe ou ça casse. On doit redoubler d’ardeur au travail pour combler les lacunes accumulées au cours des deux premiers trimestres. C’est pourquoi j’ai commencé à réviser mes leçons pendant les congés, car il y a eu un relâchement au deuxième trimestre. Mes notes sont passées de 14/20 au premier trimestre à 11/20 de moyenne au deuxième », confie Carl Kengne, élève en classe de seconde C. Et pour ceux des élèves en classes d’examen, il faut redoubler d’efforts. « Le programme est presqu’achevé et l’heure est aux révisions. Il n’y pas de temps à perdre pour combler mes insuffisances.

J’ai décidé de me rapprocher de mes enseignants pour plus d’explications. Mon objectif est de passer mon examen avec mention très bien », ajoute un autre élève de terminale. Pour mener à bien les examens officiels, les responsables d’établissements ont mis toutes les batteries en marche pour accompagner les élèves vers la réussite. « Tôt ce matin, nous leur avons donné des conseils en leur faisant savoir que tout peut se jouer au cours de ce trimestre. Il suffit d’un peu de volonté et d’ardeur au travail pour réussir son examen en fin d’année. Nous veillons à cela en insistant plus sur la discipline dans les classes », souligne un surveillant général. C’est dans cette logique que les ministres en charge de l’Education de base, Youssouf Adidja Alim et des Enseignements secondaires, Nalova Lyonga, ont effectué chacun le tour de plusieurs établissements scolaires de Yaoundé pour donner du tonus à la communauté éducative.

Assiatou ADAMOU

Société

Lire aussi