Cameroun - Economie. WorldRemit , la société de Transfert d’Argent basé à Londres dope les transferts vers des comptes Mobile Money au Cameroun

  • cameroun24.net |
  • Publié : Mercredi le 02 Novembre 2016 10:04:46 |
  • 36021 hits |
  • Opinion |

En visite au Cameroun, nous avons rencontré Mme Cathérine Wines co-fondatrice et Directrice exécutive de WordRemit qui nous explique comment la diaspora camerounaise peut désormais envoyer l’argent à coût réduit vers le Cameroun. Lisez plutôt.

| Nous suivre sur facebook | Nous suivre sur twitter | Imprimer | Envoyer cet article à


Cameroun24.net : Bonjour Mme Wines, Merci d’avoir accepté notre demande. Pouvez-vous vous présenter en quelques mots à nos lecteurs ?

Cathérine Wines : Bonjour, Merci d’être venu nous voir. Je suis Cathérine Wines, je suis co-fondatrice et Directrice exécutive de la société WorldRemit. Je m’occupe de la gestion, de la conformité avec la règlementation dans les différents pays où l’entreprise opère et de l’octroi de licences. Je travaille dans le secteur de transfert d’Argent depuis plus de 15 ans.

C24: Qu’est ce qui justifie votre passage au Cameroun ?

C.W: Comme je vous l’ai indiqué précédemment, je m’occupe du développement de la société, de nouer des partenariats dans les pays de réception. C’est l’une des raisons de ma visite au Cameroun.

C24: C’est quoi World Remit ?

C.W: World Remit est une société de transfert d’Argent en ligne fondé en 2010 World remit permet d’envoyer l’Argent  en ligne vers plusieurs pays notamment vers le Cameroun.

C24: Comment ça marche ?

C.W: Avant le transfert d’Argent se faisait dans un système traditionnel avec un réseau d’agence où pour faire un transfert ou retirer de l’argent, les gens devaient se rendre dans une agence, faire la queue pour être servie, payer des frais exorbitants même pour envoyer de petites sommes d’argent avec tous les désagréments que ça comporte. Nous avons changé ce système et ça marche. En effet, Nous sommes les précurseurs sinon l’unique moyen de transfert d’argent en ligne vers l’Afrique. Pour envoyer l’argent, le client doit se rendre sur notre site www.worldremit.com ou télécharger notre application sur Apple Store ou Google Play. Il s’enregistre et remplit simplement un formulaire en choisissant le pays, le service désiré, le montant et paye. L’opération est facile, rapide et hautement sécurisé.

C24: Pourquoi choisir World remit ?

C.W: En Afrique le taux de bancarisation est très faible et atteint à peine 13% au Cameroun. Il s’agit là d’un problème que nous avons identifié et que nous venons résoudre avec notre solution digitale. D’autre part la Diaspora qui envoie l’argent est souvent constituée de personnes qui cumulent plusieurs boulots et n’ont pas toujours le temps d’aller faire la queue pour faire un transfert.  Grace à notre solution en ligne Ils peuvent  faire les transferts 24h/24 et 7j/7 sans se déplacer. Nous nous démarquons également de nos concurrents par la diversité des services que nous offrons notamment le Mobile Money.

C24: ça coûte combien ?

C.W:  Depuis plusieurs années, le transfert d’argent vers l’Afrique a toujours été très chert. Cependant, nous avons les coûts les plus bas sur le marché. N’oubliez pas que notre fondateur est africain lui-même et connait très bien les problèmes liés au coût. Par notre manière de travailler et notre organisation, nous avons pu changer la structure des frais, mis sur pieds un système qui nous permet de réduire les coûts de manière drastique et offrir à nos clients les meilleurs tarifs sur le marché. Globalement les concurrents proposent des frais équivalent à 10 ou 12% du montant à transférer. Nous parvenons à descendre jusqu’à 5%.

C24: Que dire de la vitesse de transfert ?

C.W: Le transfert est rapide et presque instantané. Nous demandons toujours à l’utilisateur de fournir le numéro de téléphone ou l’email du bénéficiaire qui recevra instantanément un SMS ou un mail de confirmation du transfert.

C24: Quelle est la zone couverte par votre service ?

C.W: Nous couvrons plus de 125 pays à travers la planète. Au Cameroun particulièrement notre réseau continue à s’étendre. Nous avons signés des partenariats stratégiques avec plusieurs opérateurs tel que Express Union avec ses 700 agences à travers le Cameroun et La Banque Atlantique pour la collecte de fonds; le groupe MTN pour le Mobile Money. Ce maillage nous permet d’atteindre les populations aussi bien des villes que des campagnes, les jours fériés et même les week-ends. Nous n’allons pas nous arrêter là. Ma visite à également pour but d’approcher les autres acteurs importants du secteur qui pourraient favoriser notre croissance.

C24: Votre service est-il crédible ?

C.W: Notre service est très crédible. La qualité des partenaires et investisseurs qui nous accompagnent en est une parfaite illustration. Accel Partners et de TCV, investisseurs de Facebook, Spotify, Netflix et Slack par exemple de nous ferraient pas confiance si nous n’étions pas crédible. Ils n’investiraient pas leur agent dans une affaire pour perdre.


C24: Quelles sont les perspectives de développement de World Remit à court, moyen ou long terme ? Au Cameroun en particulier ?

C.W: Nous continuons à nous développer, notre objectif est d’étendre notre réseau et nouer d’autres partenariats. Nous avons déjà 34 services pour le Mobile Money dans 26 pays. Nous souhaitons travailler avec tous les opérateurs. Nous sommes déjà en pourparler avec Orange et nous allons approcher tous les autres opérateurs. Avec MTN nous avons signé un partenariat au niveau du groupe et maintenant nous attelons à nous conformer la réglementation spécifique de chaque pays.



Entretien mené par ALT
 

SUR LE MEME SUJET : Cameroun - Economie

Cameroun - Economie : Un bénéfice de 941 millions de FCFA pour le port autonome de Douala (15581)
Cameroun - Economie : Cameroun : comment Pius Bissek a fait plier le géant Nestlé (6634)
Cameroun - Economie : Cameroun : la dématérialisation des valeurs mobilières sur les rails (17069)
Cameroun - Economie : La 2ème phase de l’APE Cameroun-UE entre en vigueur le 4 août 2017, avec des démantèlements de tarifs douaniers plus importants (13042)
Cameroun - Economie : La douane camerounaise a sauvé 343 millions de FCFA entre mai et juin 2017 dans le cadre des contentieux (19168)
Cameroun - Economie : Cameroun : la croissance a chuté de 1,1% en 2016 (rapport) (15299)
Cameroun - Economie : Laboratoire national de Génie civil: Jean Moufo désormais aux commandes (8423)
Cameroun - Economie : Cameroun : hausse de 10 milliards de FCFA du produit net bancaire pour la BICEC (20639)
Cameroun - Economie : Le Cameroun cherche 5 milliards de FCFA de titres publics sur le marché de la BEAC (17596)
Cameroun - Economie : Faisons la monnaie (16058)
Cameroun - Economie : Le gouvernement camerounais invité à réduire les inégalités sociales (rapport) (13523)
Cameroun - Economie : Jamais sans ma tontine (17937)
Cameroun - Economie : 262 milliards de la Banque mondiale pour l’élevage et l’électricité au Cameroun (21377)
Cameroun - Economie : Bourse de Douala : le régulateur, le pasteur et l’arnaque au Forex (15711)
Cameroun - Economie : Cameroun : Kiro’o Games lance un service de mentoring pour aider les start-up d’Afrique francophone à lever des fonds (14475)
Cameroun - Economie : Célestin Tawamba, magnat de l’agro-industrie, candidat unique à la présidence du groupement patronal du Cameroun (6957)
Cameroun - Economie : Cameroun : 400 milliards de FCFA dépensés dans l’importation des céréales (15457)
Cameroun - Economie : Fin à Douala du forum des affaires initié par Attijariwafa Bank (15622)
Cameroun - Economie : ÉCONOMIE. DISONS LA VÉRITÉ SUR EXPRESS UNION ! (12513)
Cameroun - Economie : Le Cameroun comptait 11279 entreprises modernes en 2013 (étude) (19898)

DANS LA MEME RUBRIQUE : Société

CC Russie 2018 : Hugo Broos : « Nous avons encore une petite chance » (7624)
Qatar : Qatar: des conditions de sortie de crise (7502)
CC Russie 2018 : Groupe B : Quelles équations pour les Lions ? (7549)
CEMAC : Cameroun : Une perte de 600 millions f cfa moins d'un an après l'entrée en vigueur des APE (7409)
Sciences : Chirurgie de pointe: la première greffe de tête aura lieu en Chine (5293)
Syrie : La Marine russe tire des missiles Kalibr contre Daech en Syrie (6251)
Syrie : Moscou: on peut affirmer avec un «haut degré de certitude» qu’Al-Baghdadi est mort (5443)
Cameroun - Politique : La déstabilisation imminente du Cameroun marquera la fin des agresseurs imbéciles au pouvoir (6335)
CC Russie 2018 : Fabrice Ondoa: «Nous sommes une vraie équipe» (6538)
CC Russie 2018 : Le match à ne pas perdre (6506)
Cameroun - Economie : Cameroun : comment Pius Bissek a fait plier le géant Nestlé (6634)
Cameroun - Politique : Le jour où Paul Biya a renoncé à devenir prêtre (6644)
Cameroun - Football : Accusations: Eto’o répond à Bernard Tchoutang (7193)
CC Russie 2018 : Fifa : Gianni Infantino «extrêmement heureux» de l'assistance vidéo à la Coupe des Confédérations (6546)
Cameroun - Communication : Economie et Coupe des confédérations en couverture des journaux camerounais (6394)
Cameroun - Communication : Économie et gouvernance en couverture des journaux camerounais (5942)
CC Russie 2018 : Hugo Bross : ''je m'attends à un match difficile contre l'Australie '' (5898)
CEMAC : Le Maroc finalise son entrée au capital de la BDEAC pour un montant global de 4,52 milliards de FCFA (3714)
Cameroun - Santé : L’Institut européen de coopération a permis en 2 ans de dépister 16 000 nouveau-nés victimes de drépanocytose au Cameroun (3285)
Cameroun - Finance : Pour booster la DSX, la Commission des marchés financiers du Cameroun propose d’obliger les banques à se faire coter (7653)